Lire le Coran Hizb N°38

الحزب ٣٨
Hizb n°38

De {S.26V.111} à {S.27V.55}

26. ash-Shu'ara' ; 111 Ils dirent : « Croirons-nous en toi, alors que ce sont les plus vils qui te suivent ? »
26. ash-Shu'ara' ; 112 Il dit : « Je ne sais pas ce que ceux-là faisaient.
26. ash-Shu'ara' ; 113 Leur compte n'incombe qu'à mon Seigneur. Si seulement vous êtes conscients.
26. ash-Shu'ara' ; 114 Je ne suis pas celui qui repousse les croyants.
26. ash-Shu'ara' ; 115 Je ne suis qu'un avertisseur explicite. »
26. ash-Shu'ara' ; 116 Ils dirent : « Si tu ne cesses pas, Nouh (Noé), tu seras certainement du nombre des lapidés ! »
26. ash-Shu'ara' ; 117 Il dit : « Ô mon Seigneur, mon peuple me traite de menteur.
26. ash-Shu'ara' ; 118 Tranche donc clairement entre eux et moi ; et sauve-moi ainsi que ceux des croyants qui sont avec moi. »
26. ash-Shu'ara' ; 119 Nous le sauvâmes donc, de même que ceux qui étaient avec lui dans l'arche, pleinement chargée.
26. ash-Shu'ara' ; 120 Et ensuite nous noyâmes le reste (les infidèles).
26. ash-Shu'ara' ; 121 Voilà bien là un signe. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.
26. ash-Shu'ara' ; 122 Et Ton Seigneur, c'est lui vraiment le Puissant, le Très Miséricordieux.
26. ash-Shu'ara' ; 123 Les 'Ad traitèrent de menteurs les Envoyés.
26. ash-Shu'ara' ; 124 Et quand Houd, leur frère (contribule), leur dit : « Ne craindrez-vous pas (Allah) ? »
26. ash-Shu'ara' ; 125 Je suis pour vous un messager digne de confiance,
26. ash-Shu'ara' ; 126 Craignez Allah donc et obéissez-moi.
26. ash-Shu'ara' ; 127 Et je ne vous demande pas de salaire pour cela ; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.
26. ash-Shu'ara' ; 128 Bâtissez-vous par frivolité sur chaque colline un monument ?
26. ash-Shu'ara' ; 129 Et édifiez-vous des châteaux comme si vous deviez demeurer éternellement ?
26. ash-Shu'ara' ; 130 Et quand vous sévissez contre quelqu'un, vous le faites impitoyablement.
26. ash-Shu'ara' ; 131 Craignez Allah donc et obéissez-moi.
26. ash-Shu'ara' ; 132 Craignez Celui qui vous a pourvus de (toutes les bonnes choses) que vous connaissez,
26. ash-Shu'ara' ; 133 qui vous a pourvus de bestiaux et d'enfants,
26. ash-Shu'ara' ; 134 de jardins et de sources.
26. ash-Shu'ara' ; 135 Je crains pour vous le châtiment d'un Jour terrible. »
26. ash-Shu'ara' ; 136 Ils dirent : « Que tu nous exhortes ou pas, cela nous est parfaitement égal !
26. ash-Shu'ara' ; 137 Ce ne sont là que des mœurs des anciens :
26. ash-Shu'ara' ; 138 Nous ne serons nullement châtiés. »
26. ash-Shu'ara' ; 139 Ils le traitèrent donc de menteur. Et nous les fîmes périr. Voilà bien là un signe ! Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.
26. ash-Shu'ara' ; 140 Et Ton Seigneur, c'est Lui vraiment le Puissant, le Très Miséricordieux.
26. ash-Shu'ara' ; 141 Les Thamud traitèrent de menteurs les Messagers.
26. ash-Shu'ara' ; 142 Quand Salih, leur frère (contribule) leur dit : « Ne craindrez-vous pas (Allah) ? »
26. ash-Shu'ara' ; 143 Je suis pour vous un messager digne de confiance.
26. ash-Shu'ara' ; 144 Craignez Allah donc et obéissez-moi.
26. ash-Shu'ara' ; 145 Je ne vous demande pas de salaire pour cela, mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.
26. ash-Shu'ara' ; 146 Vous laissera-t-on en sécurité dans votre présente condition ?
26. ash-Shu'ara' ; 147 Au milieu de jardins, de sources,
26. ash-Shu'ara' ; 148 de cultures et de palmiers aux fruits digestes ?
26. ash-Shu'ara' ; 149 Creusez-vous habilement des maisons dans les montagnes ?
26. ash-Shu'ara' ; 150 Craignez Allah donc et obéissez-moi.
26. ash-Shu'ara' ; 151 N'obéissez pas à l'ordre des outranciers,
26. ash-Shu'ara' ; 152 qui sèment le désordre sur la terre et n'améliorent rien. »
26. ash-Shu'ara' ; 153 Ils dirent : « Tu n'es qu'un ensorcelé.
26. ash-Shu'ara' ; 154 Tu n'es qu'un homme comme nous. Apporte donc un prodige, si tu es du nombre des véridiques. »
26. ash-Shu'ara' ; 155 Il dit : « Voici une chamelle : à elle de boire un jour convenu, et à vous de boire un jour.
26. ash-Shu'ara' ; 156 Et ne lui infligez aucun mal, sinon le châtiment d'un jour terrible vous saisira. »
26. ash-Shu'ara' ; 157 Mais ils la tuèrent. Eh bien, ils eurent à regretter !
26. ash-Shu'ara' ; 158 Le châtiment, en effet, les saisit. Voilà bien là un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.
26. ash-Shu'ara' ; 159 Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout Puissant, le Très Miséricordieux.
26. ash-Shu'ara' ; 160 Le peuple de Lout (Loth) traita de menteurs les Messagers,
26. ash-Shu'ara' ; 161 quand leur frère Lout (Loth) leur dit : « Ne craindrez-vous pas (Allah) ?
26. ash-Shu'ara' ; 162 Je suis pour vous un messager digne de confiance.
26. ash-Shu'ara' ; 163 Craignez Allah donc et obéissez-moi.
26. ash-Shu'ara' ; 164 Je ne vous demande pas de salaire pour cela ; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.
26. ash-Shu'ara' ; 165 Accomplissez-vous l'acte charnel avec les mâles de ce monde ?
26. ash-Shu'ara' ; 166 Et délaissez-vous les épouses que votre Seigneur a créées pour vous ? Mais vous n'êtes que des gens transgresseurs. »
26. ash-Shu'ara' ; 167 Ils dirent : « Si tu ne cesses pas, Lout (Loth), tu seras certainement du nombre des expulsés. »
26. ash-Shu'ara' ; 168 Il dit : « Je déteste vraiment ce que vous faites.
26. ash-Shu'ara' ; 169 Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu'ils font. »
26. ash-Shu'ara' ; 170 Nous le sauvâmes alors, lui et toute sa famille,
26. ash-Shu'ara' ; 171 sauf une vieille qui fut parmi les exterminés.
26. ash-Shu'ara' ; 172 Puis Nous détruisîmes les autres ;
26. ash-Shu'ara' ; 173 et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie (de pierres). Et quelle pluie fatale pour ceux qui sont avertis !
26. ash-Shu'ara' ; 174 Voilà bien là un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.
26. ash-Shu'ara' ; 175 Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout Puissant, le Très Miséricordieux.
26. ash-Shu'ara' ; 176 Les gens d'Al-Ayka traitèrent de menteurs les Messagers.
26. ash-Shu'ara' ; 177 Lorsque Chuayb leur dit : « Ne craindrez-vous pas (Allah) ?
26. ash-Shu'ara' ; 178 Je suis pour vous un messager digne de confiance.
26. ash-Shu'ara' ; 179 Craignez Allah donc et obéissez-moi,
26. ash-Shu'ara' ; 180 et je ne vous demande pas de salaire pour cela ; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur de l'univers.
26. ash-Shu'ara' ; 181 Donnez la pleine mesure et n'en faites rien perdre (aux gens).
26. ash-Shu'ara' ; 182 et pesez avec une balance exacte.
26. ash-Shu'ara' ; 183 Ne donnez pas aux gens moins que leur dû ; et ne commettez pas de désordre et de corruption sur terre.
26. ash-Shu'ara' ; 184 Et craignez Celui qui vous a créés, vous et les anciennes générations. »
26. ash-Shu'ara' ; 185 Ils dirent : « Tu es certes du nombre des ensorcelés ;
26. ash-Shu'ara' ; 186 Tu n'es qu'un homme comme nous ; et vraiment nous pensons que tu es du nombre des menteurs.
26. ash-Shu'ara' ; 187 Fais donc tomber sur nous des morceaux du ciel si tu es du nombre des véridiques ! »
26. ash-Shu'ara' ; 188 Il dit : « Mon Seigneur sait mieux ce que vous faites. »
26. ash-Shu'ara' ; 189 Mais ils le traitèrent de menteur. Alors, le châtiment du jour de l'Ombre les saisit. Ce fut le châtiment d'un jour terrible.
26. ash-Shu'ara' ; 190 Voilà bien là un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas.
26. ash-Shu'ara' ; 191 Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout Puissant, le Très Miséricordieux.
26. ash-Shu'ara' ; 192 Ce (Coran) ci, c'est le Seigneur de l'univers qui l'a fait descendre,
26. ash-Shu'ara' ; 193 et l'Esprit fidèle est descendu avec cela
26. ash-Shu'ara' ; 194 sur ton cœur, pour que tu sois du nombre des avertisseurs,
26. ash-Shu'ara' ; 195 en une langue arabe très claire.
26. ash-Shu'ara' ; 196 Et ceci était déjà mentionné dans les Ecrits des anciens (envoyés).
26. ash-Shu'ara' ; 197 N'est-ce pas pour eux un signe, que les savants des enfants d'Israʾil (Israël) le sachent ?
26. ash-Shu'ara' ; 198 Si Nous l'avions fait descendre sur quelqu'un des non-Arabes,
26. ash-Shu'ara' ; 199 et que celui-ci le leur eut récité, ils n'y auraient pas cru.
26. ash-Shu'ara' ; 200 Ainsi l'avons Nous fait pénétrer (le doute) dans les cœurs des criminels ;
26. ash-Shu'ara' ; 201 mais ils n'y (le Coran) croiront pas avant de voir le châtiment douloureux,
26. ash-Shu'ara' ; 202 qui viendra sur eux soudain, sans qu'ils s'en rendent compte ;
26. ash-Shu'ara' ; 203 alors ils diront : « Est-ce qu'on va nous donner du répit ? »
26. ash-Shu'ara' ; 204 Est-ce qu'ils cherchent à hâter Notre châtiment ?
26. ash-Shu'ara' ; 205 Vois-tu si Nous leur permettions de jouir, des années durant,
26. ash-Shu'ara' ; 206 et qu'ensuite leur arrive ce dont on les menaçait,
26. ash-Shu'ara' ; 207 les jouissances qu'on leur a permises ne leur serviraient à rien.
26. ash-Shu'ara' ; 208 Et Nous ne faisons pas périr de cité avant qu'elle n'ait eu des avertisseurs,
26. ash-Shu'ara' ; 209 (à titre de) rappel, et Nous ne sommes pas injuste.
26. ash-Shu'ara' ; 210 Et ce ne sont point les diables qui sont descendus avec ceci (le Coran) :
26. ash-Shu'ara' ; 211 cela ne leur convient pas ; et ils n'auraient pu le faire.
26. ash-Shu'ara' ; 212 Car ils sont écartés de toute écoute (du message divin).
26. ash-Shu'ara' ; 213 N'invoque donc pas une autre divinité avec Allah, sinon tu seras du nombre des châtiés.
26. ash-Shu'ara' ; 214 Et avertis les gens qui te sont les plus proches.
26. ash-Shu'ara' ; 215 Et abaisse ton aile (sois bienveillant) pour les croyants qui te suivent.
26. ash-Shu'ara' ; 216 Mais s'ils te désobéissent, dis-leur : « Moi, je désavoue ce que vous faites. »
26. ash-Shu'ara' ; 217 Et place ta confiance dans le Tout Puissant, le Très Miséricordieux,
26. ash-Shu'ara' ; 218 qui te voit quand tu te lèves,
26. ash-Shu'ara' ; 219 et (voit) tes gestes parmi ceux qui se prosternent.
26. ash-Shu'ara' ; 220 C'est Lui vraiment, l'Audient, l'Omniscient.
26. ash-Shu'ara' ; 221 Vous apprendrai-Je sur qui les diables descendent ?
26. ash-Shu'ara' ; 222 Ils descendent sur tout calomniateur, pécheur.
26. ash-Shu'ara' ; 223 Ils tendent l'oreille ... Cependant, la plupart d'entre eux sont menteurs.
26. ash-Shu'ara' ; 224 Et quant aux poètes, ce sont les égarés qui les suivent.
26. ash-Shu'ara' ; 225 Ne vois-tu pas qu'ils divaguent dans chaque vallée,
26. ash-Shu'ara' ; 226 et qu'ils disent ce qu'ils ne font pas ?
26. ash-Shu'ara' ; 227 À part ceux qui croient et font de bonnes œuvres, qui invoquent souvent le nom d'Allah et se défendent contre les torts qu'on leur fait. Les injustes verront bientôt le revirement qu'ils (éprouveront) !

an-Naml (n°27, Les Fourmis) · النمل


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

27. an-Naml ; 1 Ta, Sin. Voici les versets du Coran et d'un Livre explicite,
27. an-Naml ; 2 un guide et une bonne annonce aux croyants,
27. an-Naml ; 3 qui accomplissent la Salat, acquittent la Zakat et croient avec certitude en l'au-delà.
27. an-Naml ; 4 Quant à ceux qui ne croient pas en l'au-delà, Nous embellissons (à leurs yeux) leurs actions, et alors ils deviennent confus et hésitants.
27. an-Naml ; 5 Ce sont eux qui subiront le pire châtiment, tandis qu'ils seront dans l'au-delà les plus grands perdants.
27. an-Naml ; 6 Certes, c'est toi qui reçois le Coran, de la part d'un Sage, d'un Savant.
27. an-Naml ; 7 (Rappelle) quand Moussa (Moïse) dit à sa famille : « J'ai aperçu un feu ; je vais vous en apporter des nouvelles, ou bien je vous apporterai un tison allumé afin que vous vous réchauffiez. »
27. an-Naml ; 8 Lorsqu'il y arriva, on l'appela, - béni soit Celui qui est dans le feu et Celui qui est tout autour, et gloire à Allah, Seigneur de l'univers.
27. an-Naml ; 9 « Ô Moussa (Moïse), c'est Moi, Allah le Tout Puissant, le Sage. »
27. an-Naml ; 10 Et : « Jette ton bâton. » Quand il le vit remuer comme un serpent, il tourna le dos (pour fuir) sans revenir sur ses pas : « N'aie pas peur, Moussa (Moïse). Les Messagers n'ont point peur auprès de Moi.
27. an-Naml ; 11 Sauf celui qui a commis une injustice puis a remplacé le mal par le bien ... alors Je suis Pardonneur et Miséricordieux.
27. an-Naml ; 12 Et introduis ta main dans l'ouverture de ta tunique. Elle sortira blanche et sans aucun mal - un des neuf prodiges à Fir'awn (Pharaon) et à son peuple, car ils sont vraiment des gens pervers » -.
27. an-Naml ; 13 Et lorsque Nos prodiges leur parvinrent, clairs et explicites, ils dirent : « C'est là une magie évidente ! »
27. an-Naml ; 14 Ils les nièrent injustement et orgueilleusement, tandis qu'en eux-mêmes ils y croyaient avec certitude. Regarde donc ce qu'il est advenu des corrupteurs.
27. an-Naml ; 15 Nous avons effectivement donné à Dawoud (David) et à Soulayman (Salomon) une science ; et ils dirent : « Louange à Allah qui nous a favorisés à beaucoup de Ses serviteurs croyants. »
27. an-Naml ; 16 Et Soulayman (Salomon) hérita de Dawoud (David) et dit : « Ô hommes ! On nous a appris le langage des oiseaux ; et on nous a donné part de toutes choses. C'est là vraiment la grâce évidente. »
27. an-Naml ; 17 Et furent rassemblées pour Soulayman (Salomon), ses armées de djinns, d'hommes et d'oiseaux, et furent placées en rangs.
27. an-Naml ; 18 Quand ils arrivèrent à la Vallée des Fourmis, une fourmi dit : « Ô fourmis, entrez dans vos demeures, (de peur) que Soulayman (Salomon) et ses armées ne vous écrasent (sous leurs pieds) sans s'en rendre compte. »
27. an-Naml ; 19 Il sourit, amusé par ses propos et dit : « Permets-moi Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m'as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux. »
27. an-Naml ; 20 Puis il passa en revue les oiseaux et dit : « Pourquoi ne vois-je pas la huppe ? est-elle parmi les absents ?
27. an-Naml ; 21 Je la châtierai sévèrement ! ou je l'égorgerai ! ou bien elle m'apportera un argument explicite. »
27. an-Naml ; 22 Mais elle n'était restée (absente) que peu de temps et dit : « J'ai appris ce que tu n'as point appris ; et je te rapporte de Saba' une nouvelle sûre :
27. an-Naml ; 23 j'ai trouvé qu'une femme est leur reine, que de toute chose elle a été comblée et qu'elle a un trône magnifique.
27. an-Naml ; 24 Je l'ai trouvée, elle et son peuple, se prosternant devant le soleil au lieu d'Allah. Le Diable leur a embelli leurs actions, et les a détournés du droit chemin, et ils ne sont pas bien guidés.
27. an-Naml ; 25 Que ne se prosternent-ils devant Allah qui fait sortir ce qui est caché dans les cieux et la terre, et qui sait ce que vous cachez et aussi ce que vous divulguez ?
27. an-Naml ; 26 Allah ! Point de divinité à part Lui, le Seigneur du Trône Immense. »
27. an-Naml ; 27 Alors, Soulayman (Salomon) dit : « Nous allons voir si tu as dis la vérité ou si tu as menti.
27. an-Naml ; 28 Pars avec ma lettre que voici ; puis lance-la à eux ; ensuite tiens-toi à l'écart d'eux pour voir ce que sera leur réponse. »
27. an-Naml ; 29 La reine dit : « Ô notables ! Une noble lettre m'a été lancée.
27. an-Naml ; 30 Elle vient de Soulayman (Salomon) ; et c'est : « Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
27. an-Naml ; 31 Ne soyez pas hautains avec moi et venez à moi en toute soumission. »
27. an-Naml ; 32 Elle dit : « Ô notables ! Conseillez-moi sur cette affaire : je ne déciderai rien sans que vous ne soyez présents (pour me conseiller). »
27. an-Naml ; 33 Ils dirent : « Nous sommes détenteurs d'une force et d'une puissance redoutable. Le commandement cependant t'appartient. Regarde donc ce que tu veux ordonner. »
27. an-Naml ; 34 Elle dit : « En vérité, quand les rois entrent dans une cité ils la corrompent, et font de ses honorables citoyens des humiliés. Et c'est ainsi qu'ils agissent.
27. an-Naml ; 35 Moi, je vais leur envoyer un présent, puis je verrai ce que les envoyés ramèneront. »
27. an-Naml ; 36 Puis, lorsque (la délégation) arriva auprès de Soulayman (Salomon), celui-ci dit : « Est-ce avec des biens que vous voulez m'aider ? alors que ce qu'Allah m'a procuré est meilleur que ce qu'Il vous a procuré. Mais c'est vous plutôt qui vous réjouissez de votre cadeau.
27. an-Naml ; 37 Retourne vers eux. Nous viendrons avec des armées contre lesquelles ils n'auront aucune résistance, et nous les en expulserons tout humiliés et méprisés. »
27. an-Naml ; 38 Il dit : « Ô notables ! Qui de vous m'apportera son trône avant qu'ils ne viennent à moi soumis ? »
27. an-Naml ; 39 Un djinn redoutable dit : « Je te l'apporterai avant que tu ne te lèves de ta place : pour cela, je suis fort et digne de confiance. »
27. an-Naml ; 40 Quelqu'un qui avait une connaissance du Livre dit : « Je te l'apporterai avant que tu n'aies cligné de l'œil. » Quand ensuite, Soulayman (Salomon) a vu le trône installé auprès de lui, il dit : « Cela est de la grâce de mon Seigneur, pour m'éprouver si je suis reconnaissant ou si je suis ingrat. Quiconque est reconnaissant c'est dans son propre intérêt qu'il le fait, et quiconque est ingrat ... alors mon Seigneur Se suffit à Lui-même et Il est Généreux. »
27. an-Naml ; 41 Et il dit (encore) : « Rendez-lui son trône méconnaissable, nous verrons alors si elle sera guidée ou si elle est du nombre de ceux qui ne sont pas guidés. »
27. an-Naml ; 42 Quand elle fut venue on lui dit : « Est-ce que ton trône est ainsi ? » Elle dit : « C'est comme s'il l'était. » - (Soulayman (Salomon) dit) : « Le savoir nous a été donné avant elle ; et nous étions déjà soumis. »
27. an-Naml ; 43 Or, ce qu'elle adorait en dehors d'Allah l'empêchait (d'être croyante) car elle faisait partie d'un peuple mécréant.
27. an-Naml ; 44 On lui dit : « Entre dans le palais. » Puis, quand elle le vit, elle le prit pour de l'eau profonde et elle se découvrit les jambes. Alors, (Soulayman (Salomon)) lui dit : « Ceci est un palais pavé de cristal. » - Elle dit : « Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même : Je me soumets avec Soulayman (Salomon) à Allah, Seigneur de l'univers. »
27. an-Naml ; 45 Nous envoyâmes effectivement vers les Thamud leur frère Salih (qui leur dit) : « Adorez Allah. » Et voilà qu'ils se divisèrent en deux groupes qui se disputèrent.
27. an-Naml ; 46 Il dit : « Ô mon peuple, pourquoi cherchez-vous à hâter le mal plutôt que le bien ? Si seulement vous demandiez pardon à Allah ? Peut-être vous serait-il fait miséricorde. »
27. an-Naml ; 47 Ils dirent : « Nous voyons en toi et en ceux qui sont avec toi, des porteurs de malheur. » Il dit : « Votre sort dépend d'Allah. Mais vous êtes plutôt des gens qu'on soumet à la tentation. »
27. an-Naml ; 48 Et il y avait dans la ville un groupe de neuf individus qui semaient le désordre sur terre et ne faisaient rien de bon.
27. an-Naml ; 49 Ils dirent : « Jurons par Allah que nous l'attaquerons de nuit, lui et sa famille. Ensuite nous dirons à celui qui est chargé de le venger : « Nous n'avons pas assisté à l'assassinat de sa famille, et nous sommes sincères. »
27. an-Naml ; 50 Ils ourdirent une ruse et Nous ourdîmes une ruse sans qu'ils s'en rendent compte.
27. an-Naml ; 51 Regarde donc ce qu'a été la conséquence de leur stratagème : Nous les fîmes périr, eux et tout leur peuple.
27. an-Naml ; 52 Voilà donc leurs maisons désertes à cause de leurs méfaits. C'est bien là un avertissement pour des gens qui savent.
27. an-Naml ; 53 Et Nous sauvâmes ceux qui avaient cru et étaient pieux.
27. an-Naml ; 54 (Et rappelle-leur) Lout (Loth), quand il dit à son peuple : « Vous livrez-vous à la turpitude (l'homosexualité) alors que vous voyez clair ?
27. an-Naml ; 55 Vous allez aux hommes au lieu de femmes pour assouvir vos désirs ? Vous êtes plutôt un peuple ignorant. »
0:00
0:00
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide