Lire le Coran Hizb N°46

الحزب ٤٦
Hizb n°46

De {S.37V.145} à {S.39V.31}

37. as-Saffat ; 145 Nous le jetâmes sur la terre nue, indisposé qu'il était.
37. as-Saffat ; 146 Et Nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de courge,
37. as-Saffat ; 147 et l'envoyâmes ensuite (comme prophète) vers cent mille hommes ou plus.
37. as-Saffat ; 148 Ils crurent, et nous leur donnâmes jouissance de la vie pour un temps.
37. as-Saffat ; 149 Pose-leur donc la question : « Ton Seigneur aurait-Il des filles et eux des fils ?
37. as-Saffat ; 150 Ou bien avons-Nous créé des Anges de sexe féminin, et en sont-ils témoins ? »
37. as-Saffat ; 151 Certes, ils disent dans leur mensonge :
37. as-Saffat ; 152 « Allah a engendré » mais ce sont certainement des menteurs !
37. as-Saffat ; 153 Aurait-Il choisi des filles de préférence à des fils ?
37. as-Saffat ; 154 Qu'avez-vous donc à juger ainsi ?
37. as-Saffat ; 155 Ne réfléchissez-vous donc pas ?
37. as-Saffat ; 156 Ou avez-vous un argument évident ?
37. as-Saffat ; 157 Apportez donc votre Livre si vous êtes véridiques ! »
37. as-Saffat ; 158 Et ils ont établi entre Lui et les djinns une parenté, alors que les djinns savent bien qu'ils (les mécréants) vont être emmenés (pour le châtiment).
37. as-Saffat ; 159 Gloire à Allah. Il est au-dessus de ce qu'ils décrivent !
37. as-Saffat ; 160 Exception faite des serviteurs élus d'Allah.
37. as-Saffat ; 161 En vérité, vous et tout ce que vous adorez,
37. as-Saffat ; 162 ne pourrez tenter (personne),
37. as-Saffat ; 163 excepté celui qui sera brûlé dans la Fournaise.
37. as-Saffat ; 164 Il n'y en a pas un, parmi nous, qui n'ait une place connue ;
37. as-Saffat ; 165 nous sommes certes, les rangés en rangs ;
37. as-Saffat ; 166 et c'est nous certes, qui célébrons la gloire (d'Allah).
37. as-Saffat ; 167 Même s'ils disaient :
37. as-Saffat ; 168 « Si nous avions eu un Rappel de (nos) ancêtres,
37. as-Saffat ; 169 nous aurions été certes les serviteurs élus d'Allah !
37. as-Saffat ; 170 Ils y ont mécru et ils sauront bientôt.
37. as-Saffat ; 171 En effet, Notre Parole a déjà été donnée à Nos serviteurs, les Messagers,
37. as-Saffat ; 172 que ce sont eux qui seront secourus,
37. as-Saffat ; 173 et que Nos soldats auront le dessus.
37. as-Saffat ; 174 Eloigne-toi d'eux, jusqu'à un certain temps ;
37. as-Saffat ; 175 et observe-les : ils verront bientôt !
37. as-Saffat ; 176 Quoi ! Est-ce Notre châtiment qu'ils cherchent à hâter ?
37. as-Saffat ; 177 Quand il tombera dans leur place, ce sera alors un mauvais matin pour ceux qu'on a avertis !
37. as-Saffat ; 178 Et éloigne-toi d'eux jusqu'à un certain temps ;
37. as-Saffat ; 179 et observe ; ils verront bientôt !
37. as-Saffat ; 180 Gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la puissance. Il est au-dessus de ce qu'ils décrivent !
37. as-Saffat ; 181 Et paix sur les Messagers,
37. as-Saffat ; 182 et louange à Allah, Seigneur de l'univers !

Sad (n°38, Sad) · ص


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

38. Sad ; 1 Sad. Par le Coran, au renom glorieux (dikr) !
38. Sad ; 2 Ceux qui ont mécru sont plutôt dans l'orgueil et le schisme !
38. Sad ; 3 Que de générations avant eux avons-Nous fait périr, qui ont crié, hélas, quand il n'était plus temps d'échapper ?
38. Sad ; 4 Et ils (les Mecquois) s'étonnèrent qu'un avertisseur parmi eux leur soit venu, et les infidèles disent : « C'est un magicien et un grand menteur,
38. Sad ; 5 Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu ? Voilà une chose vraiment étonnante. »
38. Sad ; 6 Et leurs notables partirent en disant : « Allez-vous en, et restez constants à vos dieux : c'est là vraiment une chose souhaitable.
38. Sad ; 7 Nous n'avons pas entendu cela dans la dernière religion (le Christianisme) ; ce n'est en vérité que pure invention !
38. Sad ; 8 Quoi ! C'est sur lui, parmi nous, qu'on aurait fait descendre le Rappel (le Coran) ? » Plutôt ils sont dans le doute au sujet de Mon message. Ou plutôt ils n'ont pas encore goûté à Mon châtiment !
38. Sad ; 9 Ou bien détiennent-ils les trésors de la miséricorde de ton Seigneur, le Puissant, le Dispensateur par excellence.
38. Sad ; 10 Ou bien ont-ils le royaume des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux ? Eh bien, qu'ils y montent par n'importe quel moyen !
38. Sad ; 11 Une armée de coalisés qui, ici-même, sera mise en déroute !
38. Sad ; 12 Avant eux, le peuple de Nouh (Noé), les 'Ad et Fir'awn (Pharaon) l'homme aux pals (ou aux Pyramides),
38. Sad ; 13 et les Thamud, le peuple de Lout (Loth), et les gens d'Al-Aykah, (ont tous démenti leurs Messagers). Voilà les coalisés.
38. Sad ; 14 Il n'en est aucun qui n'ait traité les Messagers de menteurs. Et bien, Ma punition s'est avérée contre eux !
38. Sad ; 15 Ceux-ci n'attendant qu'un seul Cri, sans répétition.
38. Sad ; 16 Et ils disent : « Seigneur, hâte-nous notre part avant le jour des Comptes ».
38. Sad ; 17 Endure ce qu'ils disent ; et rappelle-toi Dawoud (David), Notre serviteur, doué de force (dans l'adoration) et plein de repentir (à Allah).
38. Sad ; 18 Nous soumîmes les montagnes à glorifier Allah, soir et matin, en sa compagnie,
38. Sad ; 19 de même que les oiseaux assemblés en masse, tous ne faisant qu'obéir à lui (Allah).
38. Sad ; 20 Et Nous renforçâmes son royaume et lui donnâmes la sagesse et la faculté de bien juger.
38. Sad ; 21 Et t'est-elle parvenue la nouvelle des disputeurs quand ils grimpèrent au mur du sanctuaire !
38. Sad ; 22 Quand ils entrèrent auprès de Dawoud (David), il en fut effrayé. Ils dirent : « N'aie pas peur ! Nous sommes tous deux en dispute ; l'un de nous a fait du tort à l'autre. Juge donc en toute équité entre nous, ne sois pas injuste et guide-nous vers le chemin droit.
38. Sad ; 23 Celui-ci est mon frère : il a quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n'ai qu'une brebis. Il m'a dit : « Confie-la-moi » et dans la conversation, il a beaucoup fait pression sur moi. »
38. Sad ; 24 Il (Dawoud (David)) dit : « Il a été certes injuste envers toi en demandant de joindre ta brebis à ses brebis. » Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs associés, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres - cependant ils sont bien rares -. Et Dawoud (David) pensa alors que Nous l'avions mis à l'épreuve. Il demanda donc pardon à son Seigneur et tomba prosterné et se repentit.
38. Sad ; 25 Nous lui pardonnâmes. Il aura une place proche de Nous et un beau refuge.
38. Sad ; 26 « Ô Dawoud (David), Nous avons fait de toi un calife sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas la passion : sinon elle t'égarera du sentier d'Allah. » Car ceux qui s'égarent du sentier d'Allah auront un dur châtiment pour avoir oublié le Jour des Comptes.
38. Sad ; 27 Nous n'avons pas créé le ciel et la terre et ce qui existe entre eux en vain. C'est ce que pensent ceux qui ont mécru. Malheur à ceux qui ont mécru pour le feu (qui les attend) !
38. Sad ; 28 Traiterons-Nous ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres comme ceux qui commettent du désordre sur terre ? Ou traiterons-Nous les pieux comme les pervers ?
38. Sad ; 29 (Voici) un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent !
38. Sad ; 30 Et à Dawoud (David) Nous fîmes don de Soulayman (Salomon), - quel bon serviteur ! - Il était plein de repentir.
38. Sad ; 31 Quand un après-midi, on lui présenta de magnifiques chevaux de course,
38. Sad ; 32 il dit : « Oui, je me suis complu à aimer les biens (de ce monde) au point (d'oublier) le rappel de mon Seigneur jusqu'à ce que (le soleil) se soit caché derrière son voile.
38. Sad ; 33 Ramenez-les moi. » Alors il se mit à leur couper les pattes et les cous.
38. Sad ; 34 Et Nous avions certes éprouvé Soulayman (Salomon) en plaçant sur son siège un corps. Ensuite, il se repentit.
38. Sad ; 35 Il dit : « Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur. »
38. Sad ; 36 Nous lui assujettîmes alors le vent qui, par son ordre, soufflait modérément partout où il voulait.
38. Sad ; 37 De même que les diables, bâtisseurs et plongeurs de toutes sortes.
38. Sad ; 38 Et d'autres encore, accouplés dans des chaînes.
38. Sad ; 39 « Voilà Notre don ; distribue-le ou retiens-le sans avoir à en rendre compte. »
38. Sad ; 40 Et il a une place rapprochée de Nous et un beau refuge.
38. Sad ; 41 Et rappelle-toi Ayyoub (Job), Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur : « Le Diable m'a infligé détresse et souffrance. »
38. Sad ; 42 Frappe (la terre) de ton pied : voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire.
38. Sad ; 43 Et Nous lui rendîmes sa famille et la fîmes deux fois plus nombreuse, comme une miséricorde de Notre part et comme un rappel pour les gens doués d'intelligence.
38. Sad ; 44 « Et prends dans ta main un faisceau de brindilles, puis frappe avec cela. Et ne viole pas ton serment. » Oui, Nous l'avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur ! Sans cesse il se repentait.
38. Sad ; 45 Et rappelle-toi Ibrahim (Abraham), Ishaq (Isaac) et Ya'qoub (Jacob), Nos serviteurs puissants et clairvoyants.
38. Sad ; 46 Nous avons fait d'eux l'objet d'une distinction particulière : le rappel de l'au-delà.
38. Sad ; 47 Ils sont auprès de Nous, certes, parmi les meilleurs élus.
38. Sad ; 48 Et rappelle-toi Isma'il (Ismaël) et Al Yasa'a (Élisée), et Dhul-Kifl, chacun d'eux parmi les meilleurs.
38. Sad ; 49 Cela est un rappel. C'est aux pieux qu'appartient, en vérité, la meilleure retraite,
38. Sad ; 50 Les Jardins d'Eden, aux portes ouvertes pour eux,
38. Sad ; 51 où, accoudés, ils demanderont des fruits abondants et des boissons.
38. Sad ; 52 Et auprès d'eux seront les belles au regard chaste, toutes du même âge.
38. Sad ; 53 Voilà ce qui vous est promis pour le Jour des Comptes.
38. Sad ; 54 Ce sera Notre attribution inépuisable.
38. Sad ; 55 Voilà ! Alors que les rebelles auront certes la pire retraite,
38. Sad ; 56 L'Enfer où ils brûleront. Et quel affreux lit !
38. Sad ; 57 Voilà ! Qu'ils y goûtent : eau bouillante et eau purulente,
38. Sad ; 58 et d'autres punitions du même genre.
38. Sad ; 59 Voici un groupe qui entre précipitamment en même temps que vous, nulle bienvenue à eux. Ils vont brûler dans le Feu.
38. Sad ; 60 Ils dirent : « Pas de bienvenue pour vous, plutôt. C'est vous qui avez préparé cela pour nous. » Quel mauvais lieu de séjour !
38. Sad ; 61 Ils dirent : « Seigneur, celui qui nous a préparé cela, ajoute-lui un double châtiment dans le Feu. »
38. Sad ; 62 Et ils dirent : « Pourquoi ne voyons-nous pas des gens que nous comptions parmi les malfaiteurs ?
38. Sad ; 63 Est-ce que nous les avons raillés (à tort) ou échappent-ils à nos regards ? »
38. Sad ; 64 Telles sont en vérité les querelles des gens du Feu.
38. Sad ; 65 Dis : « Je ne suis qu'un avertisseur. Point de divinité à part Allah, l'Unique, le Dominateur Suprême,
38. Sad ; 66 Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, le Puissant, le Grand Pardonneur. »
38. Sad ; 67 Dis : « Ceci (le Coran) est une grande nouvelle,
38. Sad ; 68 mais vous vous en détournez.
38. Sad ; 69 Je n'avais aucune connaissance de la cohorte sublime au moment où elle disputait.
38. Sad ; 70 Il m'est seulement révélé que je suis un avertisseur clair. »
38. Sad ; 71 Quand ton Seigneur dit aux Anges : « Je vais créer d'argile un être humain.
38. Sad ; 72 Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés. »
38. Sad ; 73 Alors tous les Anges se prosternèrent,
38. Sad ; 74 à l'exception d'Iblîs qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infidèles.
38. Sad ; 75 (Allah) lui dit : « Ô Iblîs, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains ? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés ? »
38. Sad ; 76 « Je suis meilleur que lui, dit (Iblîs,) Tu m'as créé de feu et tu l'as créé d'argile. »
38. Sad ; 77 (Allah) dit : « Sors d'ici, te voilà banni ;
38. Sad ; 78 et sur toi sera ma malédiction jusqu'au jour de la Rétribution. »
38. Sad ; 79 « Seigneur, dit (Iblîs), donne-moi donc un délai, jusqu'au jour où ils seront ressuscités. »
38. Sad ; 80 (Allah) dit : « Tu es de ceux à qui un délai est accordé,
38. Sad ; 81 jusqu'au jour de l'Instant bien Connu. »
38. Sad ; 82 « Par Ta puissance ! dit (Satan). Je les séduirai assurément tous,
38. Sad ; 83 sauf Tes serviteurs élus parmi eux. »
38. Sad ; 84 (Allah) dit : « En vérité, et c'est la vérité que je dis,
38. Sad ; 85 J'emplirai certainement l'Enfer de toi et de tous ceux d'entre eux qui te suivront. »
38. Sad ; 86 Dis : « Pour cela, je ne vous demande aucun salaire ; et je ne suis pas un imposteur.
38. Sad ; 87 Ceci (le Coran) n'est qu'un rappel à l'univers.
38. Sad ; 88 Et certainement vous en aurez des nouvelles bientôt ! »

az-Zumar (n°39, Les Groupes) · الزمر


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

39. az-Zumar ; 1 La révélation du Livre vient d'Allah, le Puissant, le Sage.
39. az-Zumar ; 2 Nous t'avons fait descendre le Livre en toute vérité. Adore donc Allah en Lui vouant un culte exclusif.
39. az-Zumar ; 3 C'est à Allah qu'appartient la religion pure. Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : « Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah. » En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat.
39. az-Zumar ; 4 Si Allah avait voulu S'attribuer un enfant, Il aurait certes choisi ce qu'Il eût voulu parmi ce qu'Il crée. Gloire à Lui ! C'est Lui Allah, l'Unique, le Dominateur suprême.
39. az-Zumar ; 5 Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit, et Il a assujetti le soleil et la lune à poursuivre chacun sa course pour un terme fixé. C'est bien Lui le Puissant, le Grand Pardonneur !
39. az-Zumar ; 6 Il vous a créés d'une personne unique et a tiré d'elle son épouse. Et Il a fait descendre (créé) pour vous huit couples de bestiaux. Il vous crée dans les ventres de vos mères, création après création, dans trois ténèbres. Tel est Allah, votre Seigneur ! A Lui appartient toute la Royauté. Point de divinité à part Lui. Comment pouvez-vous vous détourner (de son culte) ?
39. az-Zumar ; 7 Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous. De Ses serviteurs cependant, Il n'agrée pas la mécréance. Et si vous êtes reconnaissants, Il l'agrée pour vous. Nul pécheur ne portera les péchés d'autrui. Ensuite, vers votre Seigneur sera votre retour : Il vous informera alors de ce que vous faisiez car Il connaît parfaitement le contenu des poitrines.
39. az-Zumar ; 8 Et quand un malheur touche l'homme, il appelle son Seigneur en se tournant vers Lui. Puis quand Il lui accorde de Sa part un bienfait, il oublie la raison pour laquelle il faisait appel, et il assigne à Allah des égaux, afin d'égarer (les gens) de son chemin. Dis : « Jouis de ta mécréance un court moment. Tu fais partie des gens du Feu. »
39. az-Zumar ; 9 Est-ce que celui qui, aux heures de la nuit, reste en dévotion, prosterné et debout, prenant garde à l'au-delà et espérant la miséricorde de son Seigneur... Dis : « Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? » Seuls les doués d'intelligence se rappellent.
39. az-Zumar ; 10 Dis : « Ô Mes serviteurs qui avez cru ! Craignez votre Seigneur. » Ceux qui ici-bas font le bien, auront une bonne (récompense). La terre d'Allah est vaste et les endurants auront leur pleine récompense sans compter.
39. az-Zumar ; 11 Dis : « Il m'a été ordonné d'adorer Allah en Lui vouant exclusivement le culte,
39. az-Zumar ; 12 et il m'a été ordonné d'être le premier des Musulmans. »
39. az-Zumar ; 13 Dis : « Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d'un jour terrible. »
39. az-Zumar ; 14 Dis : « C'est Allah que j'adore, et Lui voue exclusivement mon culte.
39. az-Zumar ; 15 Adorez donc, en dehors de Lui, qui vous voudrez ! » - Dis : « Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte de leurs propres âmes et celles de leurs familles. » C'est bien cela la perte évidente.
39. az-Zumar ; 16 Au-dessus d'eux ils auront des couches de feu et des couches au-dessous d'eux. Voilà ce dont Allah menace Ses esclaves : « Ô Mes esclaves, craignez-Moi donc ! »
39. az-Zumar ; 17 Et à ceux qui s'écartent des Taghût pour ne pas les adorer, tandis qu'ils reviennent à Allah, à eux la bonne nouvelle ! Annonce la bonne nouvelle à Mes serviteurs
39. az-Zumar ; 18 qui prêtent l'oreille à la Parole, puis suivent ce qu'elle contient de meilleur. Ce sont ceux-là qu'Allah a guidés et ce sont eux les doués d'intelligence !
39. az-Zumar ; 19 Et bien quoi ! Celui contre qui s'avère le décret du châtiment, ... est-ce que tu sauves celui qui est dans le Feu ?
39. az-Zumar ; 20 Mais ceux qui auront craint leur Seigneur auront (pour demeure) des étages (au Paradis) au-dessus desquels d'autres étages sont construits et sous lesquels coulent les rivières. Promesse d'Allah ! Allah ne manque pas à Sa promesse.
39. az-Zumar ; 21 Ne vois-tu pas qu'Allah fait descendre du ciel de l'eau, puis Il l'achemine vers des sources dans la terre ; ensuite avec cela, Il fait sortir une culture aux couleurs diverses, laquelle se fane ensuite, de sorte que tu la vois jaunie ; ensuite, Il la réduit en miettes. C'est là certainement un rappel aux (gens) doués d'intelligence.
39. az-Zumar ; 22 Est-ce que celui dont Allah ouvre la poitrine à l'Islam et qui détient ainsi une lumière venant de Son Seigneur... Malheur donc à ceux dont les cœurs sont endurcis contre le rappel d'Allah. Ceux-là sont dans un égarement évident.
39. az-Zumar ; 23 Allah a fait descendre le plus beau des récits, un Livre dont (certains versets) se ressemblent et se répètent. Les peaux de ceux qui redoutent leur Seigneur frissonnent (à l'entendre) ; puis leurs peaux et leurs cœurs s'apaisent au rappel d'Allah. Voilà le (Livre) guide d'Allah par lequel Il guide qui Il veut. Mais quiconque Allah égare n'a point de guide.
39. az-Zumar ; 24 Est-ce que celui qui, au Jour de la Résurrection, se sera protégé le visage contre le pire châtiment... Et l'on dira aux injustes : « Goûtez à ce que vous avez acquis. »
39. az-Zumar ; 25 Ceux qui ont vécu avant eux ont démenti (les Messagers), le châtiment leur est venu par où ils ne le pressentaient pas.
39. az-Zumar ; 26 Allah leur a fait goûter l'ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l'au-delà, cependant, est plus grand, si seulement ils savaient !
39. az-Zumar ; 27 Nous avons, dans ce Coran, cité pour les gens des exemples de toutes sortes afin qu'ils se souviennent.
39. az-Zumar ; 28 Un Coran (en langue) arabe, dénué de tortuosité, afin qu'ils soient pieux !
39. az-Zumar ; 29 Allah a cité comme parabole un homme appartenant à des associés se querellant à son sujet et un (autre) homme appartenant à un seul homme : sont-ils égaux en exemple ? Louanges à Allah ! Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.
39. az-Zumar ; 30 En vérité tu mourras et ils mourront eux aussi ;
39. az-Zumar ; 31 ensuite, au Jour de la Résurrection, vous vous disputerez auprès de votre Seigneur.
0:00
0:00
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide