Lire le Coran Hizb N°51

الحزب ٥١
Hizb n°51

De {S.46V.1} à {S.48V.17}

al-Ahqaf (n°46, al-Ahqaf) · الأحقاف


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

46. al-Ahqaf ; 1 Ha, Mim.
46. al-Ahqaf ; 2 La révélation du Livre émane d'Allah, le Puissant, le Sage.
46. al-Ahqaf ; 3 Nous n'avons créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux qu'en toute vérité et (pour) un terme fixé. Ceux qui ont mécru se détournent de ce dont ils ont été avertis.
46. al-Ahqaf ; 4 Dis : « Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors d'Allah ? Montrez-moi donc ce qu'ils ont créé de la terre ! Ou ont-ils dans les cieux une participation avec Dieu ? Apportez-moi un Livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d'une science, si vous êtes véridiques. »
46. al-Ahqaf ; 5 Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d'Allah, et que la vie ne saura lui répondre jusqu'au Jour de la Résurrection ? Et elles (leurs divinités) sont indifférentes à leur invocation.
46. al-Ahqaf ; 6 Et quand les gens seront rassemblés (pour le Jugement) elles seront leurs ennemies et nieront leur adoration (pour elles).
46. al-Ahqaf ; 7 Et quand on leur récite Nos versets bien clairs, ceux qui ont mécru disent à propos de la vérité, une fois venue à eux : « C'est de la magie manifeste. »
46. al-Ahqaf ; 8 Ou bien ils disent : « Il l'a inventé ! » Dis : « Si je l'ai inventé alors vous ne pourrez rien pour moi contre (la punition) d'Allah. Il sait parfaitement ce que vous propagez (en calomnies contre le Coran) : Allah est suffisant comme témoin entre moi et vous. Et c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. »
46. al-Ahqaf ; 9 Dis : « Je ne suis pas une innovation parmi les messagers ; et je ne sais pas ce que l'on fera de moi, ni de vous. Je ne fais que suivre ce qui m'est révélé ; et je ne suis qu'un avertisseur clair. »
46. al-Ahqaf ; 10 Dis : « Que direz-vous si (cette révélation s'avère) venir d'Allah et que vous n'y croyez pas qu'un témoin parmi les fils d'Israʾil (Israël) en atteste la conformité (au Pentateuque) et y croit pendant que vous, vous le repoussez avec orgueil ... En vérité Allah ne guide pas les gens injustes ! »
46. al-Ahqaf ; 11 Et ceux qui ont mécru dirent à ceux qui ont cru : « Si ceci était un bien, ils (les pauvres) ne nous y auraient pas devancés. » Et comme ils ne se seront pas laissés guider par lui ils diront : « Ce n'est qu'un vieux mensonge ! »
46. al-Ahqaf ; 12 Et avant lui, il y avait le Livre de Moussa (Moïse), comme guide et comme miséricorde. Et ceci est (un Livre) confirmateur, en langue arabe, pour avertir ceux qui font du tort et pour faire la bonne annonce aux bienfaisants
46. al-Ahqaf ; 13 Ceux qui disent : « Notre Seigneur est Allah » et qui ensuite se tiennent sur le droit chemin. Ils ne doivent avoir aucune crainte et ne seront point affligés.
46. al-Ahqaf ; 14 Ceux-là sont les gens du Paradis où ils demeureront éternellement, en récompense de ce qu'ils faisaient.
46. al-Ahqaf ; 15 Et Nous avons enjoint à l'homme de la bonté envers ses père et mère : sa mère l'a péniblement porté et en a péniblement accouché ; et sa gestation et sevrage durent trente mois ; puis quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il dit : « Ô Seigneur ! Inspire-moi pour que je rende grâce au bienfait dont Tu m'as comblé ainsi qu'à mes père et mère, et pour que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées. Et fais que ma postérité soit de moralité saine. Je me repens à Toi et je suis du nombre des Soumis. »
46. al-Ahqaf ; 16 Ce sont ceux-là dont Nous acceptons le meilleur de ce qu'ils œuvrent et passons sur leurs méfaits, (ils seront) parmi les gens du Paradis, selon la promesse véridique qui leur était faite.
46. al-Ahqaf ; 17 Quant à celui qui dit à ses père et mère : « Fi de vous deux ! Me promettez-vous qu'on me fera sortir de terre alors que des générations avant moi ont passé ? » Et les deux, implorant le secours d'Allah, (lui dirent) : « Malheur à toi ! Crois. Car la promesse d'Allah est véridique. » Mais il (répond) : « Ce ne sont que des contes d'Anciens. »
46. al-Ahqaf ; 18 Ce sont ceux-là qui ont mérité la sentence (prescrite) en même temps que des communautés déjà passées avant eux parmi les djinns et les hommes. Ils étaient réellement perdants.
46. al-Ahqaf ; 19 Et il y a des rangs (de mérite) pour chacun, selon ce qu'ils ont fait afin qu'Allah leur attribue la pleine récompense de leurs œuvres ; et ils ne seront point lésés.
46. al-Ahqaf ; 20 Et le jour où ceux qui ont mécru seront présentés au Feu (il leur sera dit) : « Vous avez dissipé vos (biens) excellents et vous en avez joui pleinement durant votre vie sur terre : on vous rétribue donc aujourd'hui du châtiment avilissant, pour l'orgueil dont vous vous enfliez injustement sur terre, et pour votre perversité.
46. al-Ahqaf ; 21 Et rappelle-toi le frère des 'Ad (Houd) quand il avertit son peuple à Al-Ahqâf - alors qu'avant et après lui, des avertisseurs sont passés - (en disant) : « N'adorez qu'Allah. Je crains pour vous le châtiment d'un jour terrible. »
46. al-Ahqaf ; 22 Ils dirent : « Es-tu venu à nous pour nous détourner de nos divinités ? Eh bien, apporte-nous ce que tu nous promets si tu es du nombre des véridiques. »
46. al-Ahqaf ; 23 Il dit : « La science n'est qu'auprès d'Allah. Je vous transmets cependant le message avec lequel j'ai été envoyé. Mais je vois que vous êtes des gens ignorants. »
46. al-Ahqaf ; 24 Puis, voyant un nuage se dirigeant vers leurs vallées ils dirent : « Voici un nuage qui nous apporte de la pluie. » Au contraire ! c'est cela même que vous cherchiez à hâter : C'est un vent qui contient un châtiment douloureux,
46. al-Ahqaf ; 25 détruisant tout, par le commandement de son Seigneur. Puis le lendemain on ne voyait plus que leurs demeures. Ainsi rétribuons-Nous les gens criminels.
46. al-Ahqaf ; 26 En effet, Nous les avions consolidés dans des positions que Nous ne vous avons pas données. Et Nous leur avions assigné une ouïe, des yeux et des cœurs, mais ni leur ouïe, ni leurs yeux, ni leurs cœurs ne leur ont profité en quoi que ce soit, parce qu'ils niaient les signes d'Allah. Et ce dont ils se moquaient les cerna.
46. al-Ahqaf ; 27 Nous avons assurément fait périr les cités autour de vous ; et Nous avons diversifié les signes afin qu'ils reviennent (de leur mécréance).
46. al-Ahqaf ; 28 Pourquoi donc ne les secourent pas, ceux qu'ils avaient pris, en dehors d'Allah, comme divinités pour (soi-disant) les rapprocher de Lui ? Ceux-ci, au contraire, les abandonnèrent ; telle est leur imposture et voilà ce qu'ils inventaient comme mensonges.
46. al-Ahqaf ; 29 (Rappelle-toi) lorsque Nous dirigeâmes vers toi une troupe de djinns pour qu'ils écoutent le Coran. Quand ils assistèrent (à sa lecture) ils dirent : « Ecoutez attentivement. » ... Puis, quand ce fut terminé, ils retournèrent à leur peuple en avertisseurs
46. al-Ahqaf ; 30 Ils dirent : « Ô notre peuple ! Nous venons d'entendre un Livre qui a été descendu après Moussa (Moïse), confirmant ce qui l'a précédé. Il guide vers la vérité et vers un chemin droit.
46. al-Ahqaf ; 31 Ô notre peuple ! Répondez au prédicateur d'Allah et croyez en lui. Il (Allah) vous pardonnera une partie de vos péchés et vous protègera contre un châtiment douloureux.
46. al-Ahqaf ; 32 Et quiconque ne répond pas au prédicateur d'Allah ne saura échapper au pouvoir (d'Allah) sur terre. Et il n'aura pas de protecteurs en dehors de Lui. Ceux-là sont dans un égarement évident.
46. al-Ahqaf ; 33 Ne voient-ils pas qu'Allah qui a créé les cieux et la terre, et qui n'a pas été fatigué par leur création, est capable en vérité de redonner la vie aux morts ? Mais si. Il est certes Omnipotent.
46. al-Ahqaf ; 34 Et le jour où seront présentés au Feu ceux qui ont mécru (on leur dira) : « Ceci n'est-il pas la vérité ? » Ils diront : « Mais si, par notre Seigneur. » Il dira : « Eh bien, goûtez le châtiment pour votre mécréance. »
46. al-Ahqaf ; 35 Endure (Mouhammad) donc, comme ont enduré les messagers doués de fermeté ; et ne te montre pas trop pressé de les voir subir (leur châtiment). Le jour où ils verront ce qui leur est promis, il leur semblera qu'ils n'étaient restés (sur terre) qu'une heure d'un jour. Voilà une communication. Qui sera donc anéanti sinon les gens pervers ?

Muhammad (n°47, Mouhammad) · محمد


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

47. Muhammad ; 1 Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah, Il a rendu leurs œuvres vaines.
47. Muhammad ; 2 Et ceux qui ont cru et accompli de bonnes œuvres et ont cru en ce qui a été descendu sur Mouhammad - et c'est la vérité venant de leur Seigneur - Il leur efface leurs méfaits et améliore leur condition.
47. Muhammad ; 3 Il en est ainsi parce que ceux qui ont mécru ont suivi le Faux et que ceux qui ont cru ont suivi la Vérité émanant de leur Seigneur. C'est ainsi qu'Allah propose leurs exemples aux gens.
47. Muhammad ; 4 Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.
47. Muhammad ; 5 Il les guidera et améliorera leur condition.
47. Muhammad ; 6 Et les fera entrer au Paradis qu'Il leur aura fait connaître.
47. Muhammad ; 7 Ô vous qui croyez ! Si vous faites triompher (la cause d') Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas.
47. Muhammad ; 8 Et quant à ceux qui ont mécru, il y aura un malheur pour eux, et Il rendra leurs œuvres vaines.
47. Muhammad ; 9 C'est parce qu'ils ont de la répulsion pour ce qu'Allah a fait descendre. Il a rendu donc vaines leurs œuvres.
47. Muhammad ; 10 N'ont-ils pas parcouru la terre pour voir ce qu'il est advenu de leurs prédécesseurs ? Allah les a détruits. Pareilles fins sont réservées aux mécréants.
47. Muhammad ; 11 C'est qu'Allah est vraiment le Protecteur de ceux qui ont cru ; tandis que les mécréants n'ont pas de protecteur.
47. Muhammad ; 12 Ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres Allah les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Et ceux qui mécroient jouissent et mangent comme mangent les bestiaux ; et le Feu sera leur lieu de séjour.
47. Muhammad ; 13 Et que de cités, bien plus fortes que ta cité qui t'a expulsé, avons-Nous fait périr, et ils n'eurent point de secoureur.
47. Muhammad ; 14 Est-ce que celui qui se base sur une preuve claire venant de son Seigneur est comparable à ceux dont on a embelli les mauvaises actions et qui ont suivi leurs propres passions.
47. Muhammad ; 15 Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux : il y aura là des ruisseaux d'une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d'un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d'un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d'un miel purifié. Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes, ainsi qu'un pardon de la part de leur Seigneur. (Ceux-là) seront-ils pareils à ceux qui s'éternisent dans le Feu et qui sont abreuvés d'une eau bouillante qui leur déchire les entrailles ?
47. Muhammad ; 16 Et il en est parmi eux qui t'écoutent. Une fois sortis de chez toi ils disent à ceux qui ont reçu la science : « Qu'a-t-il dit tout à l'heure ? » Ce sont ceux-là dont Allah a scellé les cœurs et qui suivent leurs propres passions.
47. Muhammad ; 17 Quant à ceux qui se mirent sur la bonne voie, Il les guida encore plus et leur inspira leur piété.
47. Muhammad ; 18 Qu'est-ce qu'ils attendent sinon que l'Heure leur vienne à l'improviste ? Or ses signes avant-coureurs sont certes déjà venus. Et comment pourront-ils se rappeler quand elle leur viendra (à l'improviste) ?
47. Muhammad ; 19 Sache donc qu'en vérité il n'y a point de divinité à part Allah et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l'au-delà).
47. Muhammad ; 20 Ceux qui ont cru disent : « Ah ! Si une Sourate descendait ! » Puis, quand on fait descendre une Sourate explicite et qu'on y mentionne le combat, tu vois ceux qui ont une maladie au cœur te regarder du regard de celui qui s'évanouit devant la mort. Seraient bien préférables pour eux
47. Muhammad ; 21 une obéissance et une parole convenable. Puis, quand l'affaire est décidée, il serait mieux pour eux certes, de se montrer sincères vis-à-vis d'Allah.
47. Muhammad ; 22 Si vous vous détournez, ne risquez-vous pas de semer la corruption sur terre et de rompre vos liens de parenté ?
47. Muhammad ; 23 Ce sont ceux-là qu'Allah a maudits, a rendus sourds et a rendu leurs yeux aveugles.
47. Muhammad ; 24 Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ?
47. Muhammad ; 25 Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que le droit chemin leur a été clairement exposé, le Diable les a séduits et trompés.
47. Muhammad ; 26 C'est parce qu'ils ont dit à ceux qui ont de la répulsion pour la révélation d'Allah : « Nous allons vous obéir dans certaines choses. » Allah cependant connaît ce qu'ils cachent.
47. Muhammad ; 27 Qu'adviendra-t-il d'eux quand les Anges les achèveront, frappant leurs faces et leurs dos ?
47. Muhammad ; 28 Cela parce qu'ils ont suivi ce qui courrouce Allah, et qu'ils ont de la répulsion pour (ce qui attire) Son agrément. Il a donc rendu vaines leurs œuvres.
47. Muhammad ; 29 Ou bien est-ce que ceux qui ont une maladie au cœur escomptent qu'Allah ne saura jamais faire apparaître leur haine ?
47. Muhammad ; 30 Or, si Nous voulions Nous te les montrerions. Tu les reconnaîtrais certes à leurs traits ; et tu les reconnaîtrais très certainement au ton de leur parler. Et Allah connaît bien vos actions.
47. Muhammad ; 31 Nous vous éprouverons certes afin de distinguer ceux d'entre vous qui luttent (pour la cause d'Allah) et qui endurent, et afin d'éprouver (faire apparaître) vos nouvelles.
47. Muhammad ; 32 Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah et se sont mis dans le clan opposé au Messager après que le droit chemin leur fut clairement exposé, ne sauront nuire à Allah en quoi que ce soit. Il rendra vaines leurs œuvres.
47. Muhammad ; 33 Ô vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et ne rendez pas vaines vos œuvres.
47. Muhammad ; 34 Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah puis sont morts tout en étant mécréants, Allah ne leur pardonnera jamais.
47. Muhammad ; 35 Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu'Allah est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais (du mérite) de vos œuvres.
47. Muhammad ; 36 La vie présente n'est que jeu et amusement ; alors que si vous croyez et craignez, (Allah), Il vous accordera vos récompenses et ne vous demandera pas vos biens.
47. Muhammad ; 37 S'Il vous les demandait importunément, vous deviendriez avares et Il ferait apparaître vos haines.
47. Muhammad ; 38 Vous voilà appelés à faire des dépenses dans le chemin d'Allah. Certains parmi vous se montrent avares. Quiconque cependant est avare, l'est à son détriment. Allah est le Suffisant à Soi-même alors que vous êtes les besogneux. Et si vous vous détournez, Il vous remplacera par un peuple autre que vous, et ils ne seront pas comme vous.

al-Fath (n°48, La Victoire éclatante) · الفتح


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

48. al-Fath ; 1 En vérité Nous t'avons accordé une victoire éclatante,
48. al-Fath ; 2 afin qu'Allah te pardonne tes péchés, passés et futurs, qu'Il parachève sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite ;
48. al-Fath ; 3 et qu'Allah te donne un puissant secours.
48. al-Fath ; 4 C'est Lui qui a fait descendre la quiétude dans les cœurs des croyants afin qu'ils ajoutent une foi à leur foi. A Allah appartiennent les armées des cieux et de la terre ; et Allah est Omniscient et Sage
48. al-Fath ; 5 afin qu'Il fasse entrer les croyants et les croyantes dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux où ils demeureront éternellement et afin de leur effacer leurs méfaits. Cela est auprès d'Allah un énorme succès.
48. al-Fath ; 6 Et afin qu'Il châtie les hypocrites, hommes et femmes, et les associateurs et les associatrices, qui pensent du mal d'Allah. Qu'un mauvais sort tombe sur eux. Allah est courroucé contre eux, les a maudits, et leur a préparé l'Enfer. Quelle mauvaise destination !
48. al-Fath ; 7 À Allah appartiennent les armées des cieux et de la terre ; et Allah est Puissant et Sage.
48. al-Fath ; 8 Nous t'avons envoyé en tant que témoin, annonciateur de la bonne nouvelle et avertisseur,
48. al-Fath ; 9 pour que vous croyiez en Allah et en Son messager, que vous l'honoriez, reconnaissiez Sa dignité, et Le glorifiez matin et soir.
48. al-Fath ; 10 Ceux qui te prêtent serment d'allégeance ne font que prêter serment à Allah : la main d'Allah est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le serment ne le viole qu'à son propre détriment ; et quiconque remplit son engagement envers Allah, Il lui apportera bientôt une énorme récompense.
48. al-Fath ; 11 Ceux des Bédouins qui ont été laissés en arrière te diront : « Nos biens et nos familles nous ont retenus : implore donc pour nous le pardon. » Ils disent avec leurs langues ce qui n'est pas dans leurs cœurs. Dis : « Qui donc peut quelque chose pour vous auprès d'Allah s'Il veut vous faire du mal ou s'Il veut vous faire du bien ? Mais Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous œuvrez.
48. al-Fath ; 12 Vous pensiez plutôt que le Messager et les croyants ne retourneraient jamais plus à leur famille. Et cela vous a été embelli dans vos cœurs ; et vous avez eu de mauvaises pensées. Et vous fûtes des gens perdus. »
48. al-Fath ; 13 Et quiconque ne croit pas en Allah et en Son messager ... alors, pour les mécréants, Nous avons préparé une fournaise ardente.
48. al-Fath ; 14 À Allah appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Il pardonne à qui Il veut et châtie qui Il veut. Allah demeure cependant, Pardonneur et Miséricordieux.
48. al-Fath ; 15 Ceux qui restèrent en arrière diront, quand vous vous dirigez vers le butin pour vous en emparer : « Laissez-nous vous suivre. » Ils voudraient changer la parole d'Allah. Dis : « Jamais vous ne nous suivrez : ainsi Allah a déjà annoncé. » Mais ils diront : « Vous êtes plutôt envieux à notre égard. » Mais ils ne comprenaient en réalité que peu.
48. al-Fath ; 16 Dis à ceux des Bédouins qui restèrent en arrière : « Vous serez bientôt appelés contre des gens d'une force redoutable. Vous les combattrez à moins qu'ils n'embrassent l'Islam, si vous obéissez, Allah vous donnera une belle récompense, et si vous vous détournez comme vous vous êtes détournés auparavant, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux. »
48. al-Fath ; 17 Nul grief n'est à faire à l'aveugle, ni au boiteux ni au malade. Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, Il le fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux. Quiconque cependant se détourne, Il le châtiera d'un douloureux châtiment.
0:00
0:00
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide