Lire le Coran Juz N°22

الجزء ٢٢
Juz n°22

De {S.33V.31} à {S.36V.27}

33. al-Ahzab ; 31 Et celle d'entre vous qui est entièrement soumise à Allah et à Son messager et qui fait le bien, Nous lui accorderons deux fois sa récompense, et Nous avons préparé pour elle une généreuse attribution.
33. al-Ahzab ; 32 Ô femmes du Prophète ! Vous n'êtes comparables à aucune autre femme. Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade (l'hypocrite) ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent.
33. al-Ahzab ; 33 Restez dans vos foyers ; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'Islam (Jâhiliyah). Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obéissez à Allah et à Son messager. Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, Ô gens de la maison (du prophète), et veut vous purifier pleinement.
33. al-Ahzab ; 34 Et gardez dans vos mémoires ce qui, dans vos foyers, est récité des versets d'Allah et de la sagesse. Allah est Doux et Parfaitement Connaisseur.
33. al-Ahzab ; 35 Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumône, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices : Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense.
33. al-Ahzab ; 36 Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident.
33. al-Ahzab ; 37 Quand tu disais à celui qu'Allah avait comblé de bienfait, tout comme toi-même l'avais comblé : « Garde pour toi ton épouse et crains Allah », et tu cachais en ton âme ce qu'Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c'est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eut cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté.
33. al-Ahzab ; 38 Nul grief à faire au Prophète en ce qu'Allah lui a imposé, conformément aux lois établies pour ceux qui vécurent antérieurement. Le commandement d'Allah est un décret inéluctable.
33. al-Ahzab ; 39 Ceux qui communiquaient les messages d'Allah, Le craignaient et ne redoutaient nul autre qu'Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout.
33. al-Ahzab ; 40 Mouhammad n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le messager d'Allah et le dernier des prophètes. Allah est Omniscient.
33. al-Ahzab ; 41 Ô vous qui croyez ! Evoquez Allah d'une façon abondante,
33. al-Ahzab ; 42 et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour.
33. al-Ahzab ; 43 C'est lui qui prie sur vous, - ainsi que Ses Anges -, afin qu'Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière ; et Il est Miséricordieux envers les croyants.
33. al-Ahzab ; 44 Leur salutation au jour où ils Le rencontreront sera : « Salâm » (paix), et Il leur a préparé une généreuse récompense.
33. al-Ahzab ; 45 Ô Prophète ! Nous t'avons envoyé (pour être) témoin, annonciateur, avertisseur,
33. al-Ahzab ; 46 appelant (les gens) à Allah, par Sa permission ; et comme une lampe éclairante.
33. al-Ahzab ; 47 Et fais aux croyants la bonne annonce qu'ils recevront d'Allah une grande grâce.
33. al-Ahzab ; 48 Et n'obéis pas aux infidèles et aux hypocrites, ne prête pas attention à leur méchanceté et place ta confiance en Allah et Allah suffit comme protecteur.
33. al-Ahzab ; 49 Ô vous qui croyez ! Quand vous vous mariez avec des croyantes et qu'ensuite vous divorcez d'avec elles avant de les avoir touchées, vous ne pouvez leur imposer un délai d'attente. Donnez-leur jouissance (d'un bien) et libérez-les (par un divorce) sans préjudice.
33. al-Ahzab ; 50 Ô Prophète ! Nous t'avons rendu licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives (ou esclaves) qu'Allah t'a destinées, les filles de ton oncle paternel, les filles de tes tantes paternelles, les filles de ton oncle maternel, et les filles de tes tantes maternelles, - celles qui avaient émigré en ta compagnie -, ainsi que toute femme croyante si elle fait don de sa personne au Prophète, pourvu que le Prophète consente à se marier avec elle : c'est là un privilège pour toi, à l'exclusion des autres croyants. Nous savons certes, ce que Nous leur avons imposé au sujet de leurs épouses et des esclaves qu'ils possèdent, afin qu'il n'y eût donc point de blâme contre toi. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
33. al-Ahzab ; 51 Tu fais attendre qui tu veux d'entre elles, et tu héberges chez toi qui tu veux. Puis il ne t'est fait aucun grief si tu invites chez toi l'une de celles que tu avais écartées. Voilà ce qui est le plus propre à les réjouir, à leur éviter tout chagrin et à leur faire accepter de bon cœur ce que tu leur as donné à toutes. Allah sait, cependant, ce qui est en vos cœurs. Et Allah est Omniscient et Indulgent.
33. al-Ahzab ; 52 Il ne t'est plus permis désormais de prendre (d'autres) femmes, ni de changer d'épouses, même si leur beauté te plaît ; - à l'exception des esclaves que tu possèdes. Et Allah observe toute chose.
33. al-Ahzab ; 53 Ô vous qui croyez ! N'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous (congédier), alors qu'Allah ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c'est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs ; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d'Allah, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui ; ce serait, auprès d'Allah, un énorme péché.
33. al-Ahzab ; 54 Que vous divulguiez une chose ou que vous la cachiez, ... Allah demeure Omniscient.
33. al-Ahzab ; 55 Nul grief sur elles au sujet de leurs pères, leurs fils, leurs frères, les fils de leurs frères, les fils de leurs sœurs, leurs femmes (de suite) et les esclaves qu'elles possèdent. Et craignez Allah. Car Allah est témoin de toute chose.
33. al-Ahzab ; 56 Certes, Allah et Ses Anges prient sur le Prophète ; ô vous qui croyez priez sur lui et adressez (lui) vos salutations.
33. al-Ahzab ; 57 Ceux qui offensent Allah et Son messager, Allah les maudit ici-bas, comme dans l'au-delà et leur prépare un châtiment avilissant.
33. al-Ahzab ; 58 Et ceux qui offensent les croyants et les croyantes sans qu'ils l'aient mérité, se chargent d'une calomnie et d'un péché évident.
33. al-Ahzab ; 59 Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
33. al-Ahzab ; 60 Certes, si les hypocrites, ceux qui ont la maladie au cœur, et les alarmistes (semeurs de troubles) à Médine ne cessent pas, Nous t'inciterons contre eux, et alors, ils n'y resteront que peu de temps en ton voisinage.
33. al-Ahzab ; 61 Ce sont des maudits. Où qu'on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement :
33. al-Ahzab ; 62 Telle était la loi établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouveras pas de changement dans la loi d'Allah.
33. al-Ahzab ; 63 Les gens t'interrogent au sujet de l'Heure. Dis : « Sa connaissance est exclusive à Allah. » Qu'en sais-tu ? Il se peut que l'Heure soit proche.
33. al-Ahzab ; 64 Allah a maudit les infidèles et leur a préparé une fournaise,
33. al-Ahzab ; 65 pour qu'ils y demeurent éternellement, sans trouver ni allié ni secoureur.
33. al-Ahzab ; 66 Le jour où leurs visages seront tournés et retournés dans le Feu, ils diront : « Hélas pour nous ! Si seulement nous avions obéi à Allah et obéi au Messager ! »
33. al-Ahzab ; 67 Et ils dirent : « Seigneur, nous avons obéi à nos chefs et à nos grands. C'est donc eux qui nous ont égarés du Sentier.
33. al-Ahzab ; 68 Ô notre Seigneur, inflige-leur deux fois le châtiment et maudis les d'une grande malédiction. »
33. al-Ahzab ; 69 Ô vous qui croyez ! Ne soyez pas comme ceux qui ont offensé Moussa (Moïse). Allah l'a déclaré innocent de leurs accusations, car il était honorable auprès d'Allah.
33. al-Ahzab ; 70 Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et parlez avec droiture,
33. al-Ahzab ; 71 afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite.
33. al-Ahzab ; 72 Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d'éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l'homme s'en est chargé ; car il est très injuste (envers lui-même) et très ignorant.
33. al-Ahzab ; 73 (Il en est ainsi) afin qu'Allah châtie les hypocrites, hommes et femmes, et les associateurs et les associatrices et Allah accueille le repentir des croyants et des croyantes. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Saba' (n°34, Saba') · سبإ


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

34. Saba' ; 1 Louange à Allah à qui appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre. Et louange à Lui dans l'au-delà. Et c'est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur.
34. Saba' ; 2 Il sait ce qui pénètre en terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y remonte. Et c'est Lui le Miséricordieux, le Pardonneur.
34. Saba' ; 3 Ceux qui ne croient pas disent : « L'Heure ne nous viendra pas ». Dis : « Par mon Seigneur ! Très certainement, elle vous viendra. (Mon Seigneur) le Connaisseur de l'Inconnaissable. Rien ne Lui échappe fût-il du poids d'un atome dans les cieux, comme sur la terre. Et rien n'existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un Livre explicite,
34. Saba' ; 4 afin qu'Il récompense ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres. Pour ceux-ci, il y aura un pardon et un don généreux. »
34. Saba' ; 5 Et ceux qui s'efforcent de rendre vains Nos versets, ceux-là auront le châtiment d'un supplice douloureux.
34. Saba' ; 6 Et ceux à qui le savoir a été donné voient que ce qu'on t'a fait descendre de la part de ton Seigneur est la vérité qui guide au chemin du Tout Puissant, du Digne de Louange.
34. Saba' ; 7 Et ceux qui ne croient pas dirent : « Voulez-vous que l'on vous montre un homme qui vous prédise que lorsque vous serez complètement désintégrés, vous reparaîtrez, sans nul doute, en une nouvelle création ?
34. Saba' ; 8 Invente-t-il un mensonge contre Allah ? Ou bien est-il fou ? » (Non), mais ceux qui ne croient pas en l'au-delà sont voués au châtiment et à l'égarement lointain.
34. Saba' ; 9 Ne voient-ils donc pas ce qu'il y a comme ciel et comme terre devant et derrière eux ? Si Nous voulions, Nous ferions que la terre les engloutisse, ou que des morceaux du ciel tombent sur eux. Il y a en cela une preuve pour tout serviteur repentant.
34. Saba' ; 10 Nous avons certes accordé une grâce à Dawoud (David) de Notre part. Ô montagnes et oiseaux, répétez avec lui (les louanges d'Allah). Et pour lui, Nous avons amolli le fer,
34. Saba' ; 11 (en lui disant) : « Fabrique des cottes de mailles complètes et mesure bien les mailles. » Et faites le bien. Je suis Clairvoyant sur ce que vous faites.
34. Saba' ; 12 Et à Soulayman (Salomon) (Nous avons assujetti) le vent, dont le parcours du matin équivaut à un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi. Et pour lui Nous avons fait couler la source de cuivre. Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. Quiconque d'entre eux, cependant, déviait de Notre ordre, Nous lui faisions goûter au châtiment de la fournaise.
34. Saba' ; 13 Ils exécutaient pour lui ce qu'il voulait : sanctuaires, statues, plateaux comme des bassins, et marmites bien ancrées. « Ô famille de Dawoud (David), œuvrez par gratitude », alors qu'il y a eu peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants.
34. Saba' ; 14 Puis, quand Nous décidâmes sa mort, il n'y eut pour les avertir de sa mort que la : « bête de terre », qui rongea sa canne. Puis lorsqu'il s'écroula, il apparut de toute évidence aux djinns que s'ils savaient vraiment l'inconnu, ils ne seraient pas restés dans le supplice humiliant (de la servitude).
34. Saba' ; 15 Il y avait assurément, pour la tribu de Saba' un Signe dans leurs habitat : deux jardins, l'un à droite et l'autre à gauche : « Mangez de ce que votre Seigneur vous a attribué, et soyez-Lui reconnaissants : une bonne contrée et un Seigneur Pardonneur. »
34. Saba' ; 16 Mais ils se détournèrent. Nous déchaînâmes contre eux l'inondation du Barrage, et leur changeâmes leurs deux jardins en deux jardins aux fruits amers, tamaris et quelques jujubiers.
34. Saba' ; 17 Ainsi les rétribuâmes Nous pour leur mécréance. Saurions-Nous sanctionner un autre que le mécréant ?
34. Saba' ; 18 Et Nous avions placé entre eux et les cités que Nous avions bénies, d'autres cités proéminentes, et Nous avions évalué les étapes de voyage entre elles. « Voyagez entre elles pendant des nuits et des jours, en sécurité ».
34. Saba' ; 19 Puis, ils dirent : « Seigneur, allonge les distances entre nos étapes », et ils se firent du tort à eux-mêmes. Nous fîmes d'eux, donc, des sujets de légendes et les désintégrâmes totalement. Il y a en cela des avertissements pour tous grand endurant et grand reconnaissant.
34. Saba' ; 20 Et Satan a très certainement rendu véridique sa conjecture à leur égard. Ils l'ont suivi donc, sauf un groupe parmi les croyants.
34. Saba' ; 21 Et pourtant il n'avait sur eux aucun pouvoir si ce n'est que Nous voulions distinguer celui qui croyait en l'au-delà et celui qui doutait. Ton Seigneur, cependant, assure la sauvegarde de toute chose.
34. Saba' ; 22 Dis : « Invoquez ceux qu'en dehors d'Allah vous prétendez (être des divinités). Ils ne possèdent même pas le poids d'un atome, ni dans les cieux ni sur la terre. Ils n'ont jamais été associés à leur création et Il n'a personne parmi eux pour Le soutenir. »
34. Saba' ; 23 L'intercession auprès de Lui ne profite qu'à celui en faveur duquel Il la permet. Quand ensuite la frayeur se sera éloignée de leurs cœurs, ils diront : « Qu'a dit votre Seigneur ? » Ils répondront : « La Vérité ; C'est Lui le Sublime, le Grand. »
34. Saba' ; 24 Dis : « Qui vous nourrit du ciel et de la terre ? » Dis : « Allah. C'est nous ou bien vous qui sommes sur une bonne voie, ou dans un égarement manifeste. »
34. Saba' ; 25 Dis : « Vous ne serez pas interrogés sur les crimes que nous avons commis, et nous ne serons pas interrogés sur ce que vous faites. »
34. Saba' ; 26 Dis : « Notre Seigneur nous réunira, puis Il tranchera entre nous, avec la vérité, car c'est Lui le Grand Juge, l'Omniscient. »
34. Saba' ; 27 Dis : « Montrez-moi ceux que vous Lui avez donnés comme associés. Eh bien, non ! C'est plutôt Lui, Allah, le Puissant, le Sage. »
34. Saba' ; 28 Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas.
34. Saba' ; 29 Et ils disent : « À quand cette promesse, si vous êtes véridiques ? »
34. Saba' ; 30 Dis : « Le rendez-vous est pour un jour que vous ne saurez retarder d'une heure, ni avancer ! »
34. Saba' ; 31 Et ceux qui avaient mécru dirent : « Jamais nous ne croirons à ce Coran ni à ce qui l'a précédé. » Et si tu pouvais voir quand les injustes seront debout devant leur Seigneur, se renvoyant la parole les uns aux autres ! Ceux que l'on considérait comme faibles diront à ceux qui s'enorgueillissaient : « Sans vous, nous aurions certes été croyants. »
34. Saba' ; 32 Ceux qui s'enorgueillissaient diront à ceux qu'ils considéraient comme faibles : « Est-ce nous qui vous avons repoussés de la bonne direction après qu'elle vous fut venue ? Mais vous étiez plutôt des criminels. »
34. Saba' ; 33 Et ceux que l'on considérait comme faibles diront à ceux qui s'enorgueillissaient : « C'était votre stratagème, plutôt, nuit et jour, de nous commander de ne pas croire en Allah et de Lui donner des égaux. » Et ils cacheront leur regret quand ils verront le châtiment. Nous placerons des carcans aux cous de ceux qui ont mécru : les rétribuerait-on autrement que selon ce qu'ils œuvraient ?
34. Saba' ; 34 Et Nous n'avons envoyé aucun avertisseur dans une cité sans que ses gens aisés n'aient dit : « Nous ne croyons pas au message avec lequel vous êtes envoyés. »
34. Saba' ; 35 Et ils dirent : « Nous avons davantage de richesses et d'enfants et nous ne serons pas châtiés. »
34. Saba' ; 36 Dis : « Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à qui Il veut. Mais la plupart des gens ne savent pas. »
34. Saba' ; 37 Ni vos biens ni vos enfants ne vous rapprocheront à proximité de Nous. Sauf celui qui croit et œuvre dans le bien. Ceux-là auront une double récompense pour ce qu'ils œuvraient, tandis qu'ils seront en sécurité, aux étages supérieurs (du Paradis).
34. Saba' ; 38 Et quant à ceux qui s'efforcent à rendre Nos versets inefficients, ceux-là seront forcés de se présenter au châtiment.
34. Saba' ; 39 Dis : « Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à qui Il veut parmi ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites (dans le bien), Il la remplace, et c'est Lui le Meilleur des donateurs. »
34. Saba' ; 40 Et un jour Il les rassemblera tous. Puis Il dira aux Anges : « Est-ce vous que ces gens-là adoraient ? »
34. Saba' ; 41 Ils diront : « Gloire à Toi ! Tu es notre Allié en dehors d'eux. Ils adoraient plutôt les djinns, en qui la plupart d'entre eux croyaient.
34. Saba' ; 42 Ce jour-là donc, vous n'aurez aucun moyen pour profiter ou nuire les uns aux autres, tandis que Nous dirons aux injustes : « Goûtez au châtiment du Feu que vous traitiez de mensonge. »
34. Saba' ; 43 Et quand Nos versets édifiants leur sont récités, ils disent : « Ce n'est là qu'un homme qui veut vous repousser de ce que vos ancêtres adoraient. » Et ils disent : « Ceci (Le Coran) n'est qu'un mensonge inventé. » Et ceux qui ne croient pas disent de la Vérité quand elle leur vient : « Ce n'est là qu'une magie évidente ! »
34. Saba' ; 44 (Pourtant) Nous ne leur avons pas donné de livres à étudier. Et Nous ne leur avons envoyé avant toi aucun avertisseur.
34. Saba' ; 45 Ceux d'avant eux avaient (aussi) démenti (leurs messagers). (Les Mecquois) n'ont pas atteint le dixième de ce que Nous leur avons donné (en force et en richesse). Ils traitaient Mes Messagers de menteurs. Et quelle réprobation fut la mienne !
34. Saba' ; 46 Dis : « Je vous exhorte seulement à une chose : que pour Allah vous vous leviez, par deux ou isolément, et qu'ensuite vous réfléchissiez. Votre compagnon (Mouhammad) n'est nullement possédé : il n'est pour vous qu'un avertisseur annonçant un dur châtiment. »
34. Saba' ; 47 Dis : « Ce que je vous demande comme salaire, c'est pour vous-mêmes. Car mon salaire n'incombe qu'à Allah. Il est Témoin de toute chose. »
34. Saba' ; 48 Dis : « Certes, mon Seigneur lance la Vérité, (à Ses messagers), Il est le Parfait Connaisseur des inconnaissables. »
34. Saba' ; 49 Dis : « La vérité (l'Islam) est venue. Et le Faux (la mécréance) ne peut rien commencer ni renouveler. »
34. Saba' ; 50 Dis : « Si je m'égare, je ne m'égare qu'à mes dépens ; tandis que si je me guide, alors c'est grâce à ce que Mon Seigneur me révèle, car Il est Audient et Proche. »
34. Saba' ; 51 Si tu les voyais quand ils seront saisis de peur, - pas d'échappatoire pour eux -, et ils seront saisis de près !
34. Saba' ; 52 Ils diront alors : « Nous croyons en lui. » - Mais comment atteindront-ils la foi de si loin ?
34. Saba' ; 53 Alors qu'auparavant ils y avaient effectivement mécru et ils offensent l'inconnu à partir d'un endroit éloigné !
34. Saba' ; 54 On les empêchera d'atteindre ce qu'ils désirent, comme cela fut fait auparavant avec leurs semblables, car ils se trouvaient dans un doute profond.

Fatir (n°35, Le Créateur) · فاطر


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

35. Fatir ; 1 Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers dotés de deux, trois ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu'Il veut, car Allah est Omnipotent.
35. Fatir ; 2 Ce qu'Allah accorde en miséricorde aux gens, il n'est personne à pouvoir le retenir. Et ce qu'Il retient, il n'est personne à le relâcher après Lui. Et c'est Lui le Puissant, le Sage.
35. Fatir ; 3 Ô hommes ! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : existe-t-il en dehors d'Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance ? Point de divinité à part Lui ! Comment pouvez-vous vous détourner (de cette vérité) ?
35. Fatir ; 4 Et s'ils te traitent de menteur, certes on a traité de menteurs des Messagers avant toi. Vers Allah cependant, tout est ramené.
35. Fatir ; 5 Ô hommes ! La promesse d'Allah est vérité. Ne laissez pas la vie présente vous tromper, et que le grand trompeur (Satan) ne vous trompe pas à propos d'Allah !
35. Fatir ; 6 Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemi. Il ne fait qu'appeler ses partisans pour qu'ils soient des gens de la Fournaise.
35. Fatir ; 7 Ceux qui ont mécru auront un dur châtiment, tandis que ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres auront un pardon et une grosse récompense.
35. Fatir ; 8 Eh quoi ! Celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point qu'il la voit belle ... ? - Mais Allah égare qui Il veut, et guide qui Il veut - Que ton âme ne se répande donc pas en regrets pour eux : Allah est Parfaitement Savant de ce qu'ils fabriquent.
35. Fatir ; 9 Et c'est Allah qui envoie les vents qui soulèvent un nuage que Nous poussons ensuite vers une contrée morte ; puis, Nous redonnons la vie à la terre après sa mort. C'est ainsi que se fera la Résurrection !
35. Fatir ; 10 Quiconque veut la puissance (qu'il la cherche auprès d'Allah) car la puissance tout entière est à Allah : vers Lui monte la bonne parole, et Il élève haut la bonne action. Et quand à ceux qui complotent de mauvaises actions, ils auront un dur châtiment. Cependant, leur stratagème est voué à l'échec.
35. Fatir ; 11 Et Allah vous a créés de terre, puis d'une goutte de sperme, Il vous a ensuite établis en couples. Nulle femelle ne porte ni ne met bas sans qu'Il le sache. Et aucune existence n'est prolongée ou abrégée sans que cela soit consigné dans un livre. Cela est vraiment facile pour Allah.
35. Fatir ; 12 Les deux mers ne sont pas identiques : (l'eau de) celle-ci est potable, douce et agréable à boire, et celle-là est salée, amère. Cependant de chacune vous mangez une chair fraîche, et vous extrayez un ornement que vous portez. Et tu vois le vaisseau fendre l'eau avec bruit, pour que vous cherchiez certains (des produits) de Sa grâce. Peut-être serez-vous reconnaissants !
35. Fatir ; 13 Il fait que la nuit pénètre le jour et que le jour pénètre la nuit. Et Il a soumis le soleil et la lune. Chacun d'eux s'achemine vers un terme fixé. Tel est Allah, votre Seigneur : à Lui appartient la royauté, tandis que ceux que vous invoquez, en dehors de Lui, ne sont même pas maîtres de la pellicule d'un noyau de datte.
35. Fatir ; 14 Si vous les invoquez, ils n'entendent pas votre invocation ; et même s'ils entendaient, ils ne sauraient vous répondre. Et le jour du Jugement ils vont nier votre association. Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé.
35. Fatir ; 15 Ô hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d'Allah, et c'est Allah, Lui qui se dispense de tout et Il est Le Digne de louange.
35. Fatir ; 16 S'Il voulait, Il vous ferait disparaître, et ferait surgir une nouvelle création.
35. Fatir ; 17 Et cela n'est point difficile pour Allah.
35. Fatir ; 18 Or, personne ne portera le fardeau d'autrui. Et si une âme surchargée (de péchés) appelle à l'aide, rien de sa charge ne sera supporté par une autre même si c'est un proche parent. Tu n'avertis en fait, que ceux qui craignent leur Seigneur malgré qu'ils ne Le voient pas, et qui accomplissent la Salat. Et quiconque se purifie ne se purifie que pour lui-même, et vers Allah est la destination.
35. Fatir ; 19 L'aveugle et celui qui voit ne sont pas semblables,
35. Fatir ; 20 ni les ténèbres et la lumière,
35. Fatir ; 21 ni l'ombre et la chaleur ardente.
35. Fatir ; 22 De même, ne sont pas semblables les vivants et les morts. Allah fait entendre qui Il veut, alors que toi (Mouhammad), tu ne peux faire entendre ceux qui sont dans les tombeaux.
35. Fatir ; 23 Tu n'es qu'un avertisseur.
35. Fatir ; 24 Nous t'avons envoyé avec la Vérité en tant qu'annonciateur et avertisseur. Il n'est pas une nation qui n'ait déjà eu un avertisseur.
35. Fatir ; 25 Et s'ils te traitent de menteur, eh bien, ceux d'avant eux avaient traité (leurs Messagers) de menteurs, cependant que leurs Messagers leur avaient apporté les preuves, les Ecrits et le Livre illuminant.
35. Fatir ; 26 Puis J'ai saisi ceux qui ont mécru. Et quelle réprobation fut la Mienne !
35. Fatir ; 27 N'as-tu pas vu que, du ciel, Allah fait descendre l'eau ? Puis Nous en faisons sortir des fruits de couleurs différentes. Et dans les montagnes, il y a des sillons blancs et rouges, de couleurs différentes, et des roches excessivement noires.
35. Fatir ; 28 Il y a pareillement des couleurs différentes, parmi les hommes, les animaux, et les bestiaux. Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur.
35. Fatir ; 29 Ceux qui récitent le Livre d'Allah, accomplissent la Salat, et dépensent, en secret et en public de ce que Nous leur avons attribué, espèrent ainsi faire un commerce qui ne périra jamais,
35. Fatir ; 30 afin (qu'Allah) les récompense pleinement et leur ajoute de Sa grâce. Il est Pardonneur et Reconnaissant.
35. Fatir ; 31 Et ce que Nous t'avons révélé du Livre est la Vérité confirmant ce qui l'a précédé. Certes Allah est Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur Ses serviteurs.
35. Fatir ; 32 Ensuite, Nous fîmes héritiers du Livre ceux de Nos serviteurs que Nous avons choisis. Il en est parmi eux qui font du tort à eux-mêmes, d'autres qui se tiennent sur une voie moyenne, et d'autres avec la permission d'Allah devancent (tous les autres) par leurs bonnes actions ; telle est la grâce infinie.
35. Fatir ; 33 Les jardins d'Eden où ils entreront, parés de bracelets en or ainsi que de perles ; et là, leurs vêtements sont de soie.
35. Fatir ; 34 Et ils diront : « Louange à Allah qui a écarté de nous l'affliction. Notre Seigneur est certes Pardonneur et Reconnaissant.
35. Fatir ; 35 C'est Lui qui nous a installés, par Sa grâce, dans la Demeure de la stabilité, où nulle fatigue, nulle lassitude ne nous touchent. »
35. Fatir ; 36 Et ceux qui ont mécru auront le feu de l'Enfer : on ne les achève pas pour qu'ils meurent ; on ne leur allège rien de ses tourments. C'est ainsi que Nous récompensons tout négateur obstiné.
35. Fatir ; 37 Et là, ils hurleront : « Seigneur, fais-nous sortir ; nous ferons le bien, contrairement à ce que nous faisions. » - « Ne vous avons-Nous pas donné une vie assez longue pour que celui qui réfléchit réfléchisse ? L'avertisseur, cependant, vous était venu. Et bien, goûtez (votre punition). Car pour les injustes, il n'y a pas de secoureur. »
35. Fatir ; 38 Allah connaît l'Inconnaissable dans les cieux et la terre. Il connaît le contenu des poitrines.
35. Fatir ; 39 C'est Lui qui a fait de vous des successeurs sur terre. Quiconque mécroit, sa mécréance retombera sur lui. Leur mécréance n'ajoute aux mécréants qu'opprobre auprès de leur Seigneur. Leur mécréance n'ajoute que perte aux mécréants.
35. Fatir ; 40 Dis : « Voyez-vous vos associés que vous invoquez en dehors d'Allah ? Montrez-moi ce qu'ils ont créé de la terre. Ont-ils été associés à la création des cieux ? Ou leur avons-Nous apporté un Livre qui contienne des preuves (pour ce qu'ils font ? ) » Non ! Mais ce n'est qu'en tromperie que les injustes se font des promesses les uns aux autres.
35. Fatir ; 41 Allah retient les cieux et la terre pour qu'ils ne s'affaissent pas. Et s'ils s'affaissaient, nul autre après Lui ne pourra les retenir. Il est Indulgent et Pardonneur.
35. Fatir ; 42 Et ils ont juré solennellement par Allah, que si un avertisseur leur venait, ils seraient certes mieux guidés que n'importe quelle autre communauté. Puis, quand un avertisseur (Mouhammad) leur est venu, cela n'a fait qu'accroître leur répulsion,
35. Fatir ; 43 par orgueil sur terre et par manœuvre perfide. Cependant, la manœuvre perfide n'enveloppe que ses propres auteurs. Attendent-ils donc un autre sort que celui des Anciens ? Or, jamais tu ne trouveras de changement dans la règle d'Allah et jamais tu ne trouveras de déviation dans la règle d'Allah.
35. Fatir ; 44 N'ont-ils donc jamais parcouru la terre pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui vécurent avant eux et qui étaient plus puissants qu'eux ? Et rien, dans les cieux ni sur terre ne saurait réduire l'autorité d'Allah. Car Il est certes Omniscient, Omnipotent.
35. Fatir ; 45 Et si Allah s'en prenait aux gens pour ce qu'ils acquièrent, Il ne laisserait à la surface (de la terre) aucun être vivant. Mais Il leur donne un délai jusqu'à un terme fixé. Puis quand leur terme viendra ... (Il se saisira d'eux) car Allah est Très Clairvoyant sur Ses serviteurs.

Ya Sin (n°36, Ya Sin) · يس


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

36. Ya Sin ; 1 Ya, Sin.
36. Ya Sin ; 2 Par le Coran plein de sagesse.
36. Ya Sin ; 3 Tu (Mouhammad) es certes du nombre des messagers,
36. Ya Sin ; 4 sur un chemin droit.
36. Ya Sin ; 5 C'est une révélation de la part du Tout Puissant, du Très Miséricordieux,
36. Ya Sin ; 6 pour que tu avertisses un peuple dont les ancêtres n'ont pas été avertis : ils sont donc insouciants.
36. Ya Sin ; 7 En effet, la Parole contre la plupart d'entre eux s'est réalisée : ils ne croiront donc pas.
36. Ya Sin ; 8 Nous mettrons des carcans à leurs cous, et il y en aura jusqu'aux mentons : et voilà qu'ils iront têtes dressées.
36. Ya Sin ; 9 Et Nous mettrons une barrière devant eux et une barrière derrière eux ; Nous les recouvrirons d'un voile : et voilà qu'ils ne pourront rien voir.
36. Ya Sin ; 10 Cela leur est égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas : ils ne croiront jamais.
36. Ya Sin ; 11 Tu avertis seulement celui qui suit le Rappel (le Coran), et craint le Tout Miséricordieux, malgré qu'il ne Le voit pas. Annonce-lui un pardon et une récompense généreuse.
36. Ya Sin ; 12 C'est Nous qui ressuscitons les morts et écrivons ce qu'ils ont fait (pour l'au-delà) ainsi que leurs traces. Et Nous avons dénombré toute chose dans un registre explicite.
36. Ya Sin ; 13 Donne-leur comme exemple les habitants de la cité, quand lui vinrent les envoyés.
36. Ya Sin ; 14 Quand Nous leur envoyâmes deux (envoyés) et qu'ils les traitèrent de menteurs. Nous (les) renforçâmes alors par un troisième et ils dirent : « Vraiment, nous sommes envoyés à vous. »
36. Ya Sin ; 15 Mais ils (les gens) dirent : « Vous n'êtes que des hommes comme nous. Le Tout Miséricordieux n'a rien fait descendre et vous ne faites que mentir. »
36. Ya Sin ; 16 Ils (les messagers) dirent : « Notre Seigneur sait qu'en vérité nous sommes envoyés à vous,
36. Ya Sin ; 17 et il ne nous incombe que de transmettre clairement (notre message). »
36. Ya Sin ; 18 Ils dirent : « Nous voyons en vous un mauvais présage. Si vous ne cessez pas, nous vous lapiderons et un douloureux châtiment de notre part vous touchera. »
36. Ya Sin ; 19 Ils dirent : « Votre mauvais présage est avec vous-mêmes. Est-ce que (c'est ainsi que vous agissez) quand on vous (le) rappelle ? Mais vous êtes des gens outranciers ! »
36. Ya Sin ; 20 Et du bout de la ville, un homme vint en toute hâte et dit : « Ô mon peuple, suivez les messagers :
36. Ya Sin ; 21 suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont sur la bonne voie.
36. Ya Sin ; 22 Et qu'aurais-je à ne pas adorer Celui qui m'a créé ? Et c'est vers Lui que vous serez ramenés.
36. Ya Sin ; 23 Prendrais-je en dehors de Lui des divinités ? Si le Tout Miséricordieux me veut du mal, leur intercession ne me servira à rien et ils ne me sauveront pas.
36. Ya Sin ; 24 Je serai alors dans un égarement évident.
36. Ya Sin ; 25 (Mais) je crois en votre Seigneur. Ecoutez-moi donc. »
36. Ya Sin ; 26 Alors, il (lui) fut dit : « Entre au Paradis. » Il dit : « Ah si seulement mon peuple savait !
36. Ya Sin ; 27 ...en raison de quoi mon Seigneur m'a pardonné et mis au nombre des honorés. »
0:00
0:00
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide