Lire le Coran Rubu' Rubu' n°4 du Hizb n°28 (112e rubu' du Coran)

Rubu' n°4 du Hizb n°28

112e rubu' du Coran

De {S.16V.111} à {S.16V.128}

16. an-Nahl ; 111 (Rappelle-toi) le jour où chaque âme viendra, plaidant pour elle-même, et chaque âme sera pleinement rétribuée pour ce qu'elle aura œuvré sans qu'ils subissent la moindre injustice.
16. an-Nahl ; 112 Et Allah propose en parabole une ville : elle était en sécurité, tranquille ; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d'Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur (en punition) de ce qu'ils faisaient.
16. an-Nahl ; 113 En effet, un Messager des leurs est venu à eux, mais ils l'ont traité de menteur. Le châtiment, donc, les saisit parce qu'ils étaient injustes.
16. an-Nahl ; 114 Mangez donc de ce qu'Allah vous a attribué de licite et de bon. Et soyez reconnaissants pour les bienfaits d'Allah, si c'est Lui que vous adorez.
16. an-Nahl ; 115 Il vous a, en effet, interdit (la chair) de la bête morte, le sang, la chair de porc, et la bête sur laquelle un autre nom que celui d'Allah a été invoqué. Mais quiconque en mange sous contrainte, et n'est ni rebelle ni transgresseur, alors Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
16. an-Nahl ; 116 Et ne dites pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues : « Ceci est licite, et cela est illicite », pour forger le mensonge contre Allah. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne réussiront pas.
16. an-Nahl ; 117 Ce sera pour eux une piètre jouissance, mais un douloureux châtiment les attend.
16. an-Nahl ; 118 Aux Juifs, Nous avions interdit ce que Nous t'avons déjà relaté. Nous ne leur avons fait aucun tort ; mais ils se faisaient du tort à eux-mêmes.
16. an-Nahl ; 119 Puis ton Seigneur envers ceux qui ont commis le mal par ignorance, et se sont par la suite repentis et ont amélioré leur conduite, ton Seigneur, après cela est certes Pardonneur et Miséricordieux.
16. an-Nahl ; 120 Ibrahim (Abraham) était un guide ('Umma) parfait. Il était soumis à Allah, voué exclusivement à Lui et il n'était point du nombre des associateurs.
16. an-Nahl ; 121 Il était reconnaissant pour Ses bienfaits et Allah l'avait élu et guidé vers un droit chemin.
16. an-Nahl ; 122 Nous lui avons donné une belle part ici-bas. Et il sera certes dans l'au-delà du nombre des gens de bien.
16. an-Nahl ; 123 Puis Nous t'avons révélé : « Suis la religion d'Ibrahim (Abraham) qui était voué exclusivement à Allah et n'était point du nombre des associateurs. »
16. an-Nahl ; 124 Le Sabbat n'a été imposé qu'à ceux qui divergeaient à son sujet. Au Jour de la Résurrection, ton Seigneur jugera certainement au sujet de ce dont ils divergeaient.
16. an-Nahl ; 125 Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés.
16. an-Nahl ; 126 Et si vous punissez, infligez (à l'agresseur) une punition égale au tort qu'il vous a fait. Et si vous endurez ... cela est certes meilleur pour les endurants.
16. an-Nahl ; 127 Endure ! Ton endurance (ne viendra) qu'avec (l'aide) d'Allah. Ne t'afflige pas pour eux. Et ne sois pas angoissé à cause de leurs complots.
16. an-Nahl ; 128 Certes, Allah est avec ceux qui (L') ont craint avec piété et ceux qui sont bienfaisants.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide