Lire le Coran Rubu' Rubu' n°2 du Hizb n°29 (114e rubu' du Coran)

Rubu' n°2 du Hizb n°29

114e rubu' du Coran

De {S.17V.23} à {S.17V.49}

17. al-Isra' ; 23 Et ton Seigneur a décrété : « N'adorez que Lui ; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : « Fi ! » et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.
17. al-Isra' ; 24 Et par miséricorde, abaisse pour eux l'aile de l'humilité, et dis : « Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit. »
17. al-Isra' ; 25 Votre Seigneur connaît mieux ce qu'il y a dans vos âmes. Si vous êtes bons, Il est certes Pardonneur pour ceux qui Lui reviennent se repentant.
17. al-Isra' ; 26 « Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu'au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment,
17. al-Isra' ; 27 car les gaspilleurs sont les frères des diables ; et le Diable est très ingrat envers son Seigneur.
17. al-Isra' ; 28 Si tu t'écartes d'eux à la recherche d'une miséricorde de Ton Seigneur, que tu espères, adresse-leur une parole bienveillante.
17. al-Isra' ; 29 Ne porte pas ta main enchaînée à ton cou (par avarice), et ne l'étend pas non plus trop largement, sinon tu te trouveras blâmé et chagriné.
17. al-Isra' ; 30 En vérité ton Seigneur étend Ses dons largement à qu'Il veut ou les accorde avec parcimonie. Il est, sur Ses serviteurs, Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant.
17. al-Isra' ; 31 Et ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvreté ; c'est Nous qui attribuons leur subsistance, tout comme à vous. Les tuer, c'est vraiment, un énorme péché.
17. al-Isra' ; 32 Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin !
17. al-Isra' ; 33 Et, sauf en droit, ne tuez point la vie qu'Allah a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche (parent). Que celui-ci ne commette pas d'excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi).
17. al-Isra' ; 34 Et n'approchez les biens de l'orphelin que de la façon la meilleure, jusqu'à ce qu'il atteigne sa majorité. Et remplissez l'engagement, car on sera interrogé au sujet des engagements.
17. al-Isra' ; 35 Et donnez la pleine mesure quand vous mesurez, et pesez avec une balance exacte. C'est mieux (pour vous) et le résultat en sera meilleur.
17. al-Isra' ; 36 Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le cœur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé.
17. al-Isra' ; 37 Et ne foule pas la terre avec orgueil : tu ne sauras jamais fendre la terre et tu ne pourras jamais atteindre la hauteur des montagnes !
17. al-Isra' ; 38 Ce qui est mauvais en tout cela est détesté de ton Seigneur.
17. al-Isra' ; 39 Tout cela fait partie de ce que ton Seigneur t'a révélé de la Sagesse. N'assigne donc pas à Allah d'autre divinité, sinon tu seras jeté dans l'Enfer, blâmé et repoussé.
17. al-Isra' ; 40 Votre Seigneur, aurait-Il réservé exclusivement pour vous des fils, et Lui, aurait-Il pris pour Lui des filles parmi les Anges ? Vous prononcez là une parole monstrueuse.
17. al-Isra' ; 41 Très certainement Nous avons exposé (tout ceci) dans ce Coran afin que (les gens) réfléchissent. Mais cela ne fait qu'augmenter leur répulsion.
17. al-Isra' ; 42 Dis : « S'il y avait des divinités avec Lui, comme ils le disent, elles auraient alors cherché un chemin (pour atteindre) le Détenteur du Trône. »
17. al-Isra' ; 43 Pureté à Lui ! Il est plus haut et infiniment au-dessus de ce qu'ils disent !
17. al-Isra' ; 44 Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c'est Lui qui est Indulgent et Pardonneur.
17. al-Isra' ; 45 Et quand tu lis le Coran, Nous plaçons, entre toi et ceux qui ne croient pas en l'au-delà, un voile invisible,
17. al-Isra' ; 46 Nous avons mis des voiles sur leurs cœurs, de sorte qu'ils ne le comprennent pas : et dans leurs oreilles, une lourdeur. Et quand, dans le Coran, tu évoques Ton Seigneur l'Unique, ils tournent le dos par répulsion.
17. al-Isra' ; 47 Nous savons très bien ce qu'ils écoutent. Quand ils t'écoutent et qu'ils chuchotent entre eux, les injustes disent : « Vous ne suivez qu'un homme ensorcelé. »
17. al-Isra' ; 48 Vois ce à quoi ils te comparent ! Ils s'égarent donc et sont incapables de trouver un chemin (vers la vérité).
17. al-Isra' ; 49 Et ils disent : « Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création ? »
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide