Lire le Coran Rubu' Rubu' n°4 du Hizb n°29 (116e rubu' du Coran)

Rubu' n°4 du Hizb n°29

116e rubu' du Coran

De {S.17V.70} à {S.17V.98}

17. al-Isra' ; 70 Certes, Nous avons honoré les fils d'Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures.
17. al-Isra' ; 71 Le jour où Nous appellerons chaque groupement d'hommes par leur chef, ceux à qui on remettra leur livre dans la main droite liront leur livre (avec plaisir) et ne subiront pas la moindre injustice.
17. al-Isra' ; 72 Et quiconque aura été aveugle ici-bas, sera aveugle dans l'au-delà, et sera plus égaré (encore) par rapport à la bonne voie.
17. al-Isra' ; 73 Ils ont failli te détourner de ce que Nous t'avions révélé, (dans l'espoir) qu'à la place de ceci, tu inventes quelque chose d'autre et (l'imputes) à Nous. Et alors, ils t'auraient pris pour ami intime.
17. al-Isra' ; 74 Et si Nous ne t'avions pas raffermi, tu aurais bien failli t'incliner quelque peu vers eux.
17. al-Isra' ; 75 Alors, Nous t'aurions certes fait goûter le double (supplice) de la vie et le double (supplice) de la mort ; et ensuite tu n'aurais pas trouvé de secoureur contre Nous.
17. al-Isra' ; 76 En vérité, ils ont failli t'inciter à fuir du pays pour t'en bannir. Mais dans ce cas, ils n'y seraient pas restés longtemps après toi.
17. al-Isra' ; 77 Telle fut la règle appliquée par Nous à Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi. Et tu ne trouveras pas de changement en Notre règle.
17. al-Isra' ; 78 Accomplis la Salat au déclin du soleil jusqu'à l'obscurité de la nuit, et (fais) aussi la Lecture à l'aube, car la Lecture à l'aube a des témoins.
17. al-Isra' ; 79 Et de la nuit consacre une partie (avant l'aube) pour des Salat surérogatoires : afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire.
17. al-Isra' ; 80 Et dis : « Ô mon Seigneur, fais que j'entre par une entrée de vérité et que je sorte par une sortie de vérité ; et accorde-moi de Ta part, un pouvoir bénéficiant de Ton secours. »
17. al-Isra' ; 81 Et dis : « La Vérité (l'Islam) est venue et l'Erreur a disparu. Car l'Erreur est destinée à disparaître. »
17. al-Isra' ; 82 Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. Cependant, cela ne fait qu'accroître la perdition des injustes.
17. al-Isra' ; 83 Et quand Nous comblons l'homme de bienfaits, il se détourne et se replie sur lui-même ; et quand un mal le touche, le voilà profondément désespéré.
17. al-Isra' ; 84 Dis : « Chacun agit selon sa méthode, alors que votre Seigneur connaît mieux qui suit la meilleure voie. »
17. al-Isra' ; 85 Et ils t'interrogent au sujet de l'âme, - Dis : « L'âme relève de l'Ordre de mon Seigneur. » Et on ne vous a donné que peu de connaissance.
17. al-Isra' ; 86 Si Nous voulons, Nous pouvons certes faire disparaître ce que Nous t'avons révélé ; et tu n'y trouverais par la suite aucun défenseur contre Nous.
17. al-Isra' ; 87 Si ce n'est par une miséricorde de ton Seigneur, car en vérité Sa grâce sur toi est grande.
17. al-Isra' ; 88 Dis : « Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les uns les autres. »
17. al-Isra' ; 89 Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. Mais la plupart des gens s'obstinent à être mécréants.
17. al-Isra' ; 90 Et ils dirent : « Nous ne croirons pas en toi, jusqu'à ce que tu aies fait jaillir de terre, pour nous, une source ;
17. al-Isra' ; 91 ou que tu aies un jardin de palmiers et de vignes, entre lesquels tu feras jaillir des ruisseaux en abondance ;
17. al-Isra' ; 92 ou que tu fasses tomber sur nous, comme tu le prétends, le ciel en morceaux ; ou que tu fasses venir Allah et les Anges en face de nous ;
17. al-Isra' ; 93 ou que tu aies une maison (garnie) d'ornements ; ou que tu sois monté au ciel. Encore ne croirons-nous pas à ta montée au ciel, jusqu'à ce que tu fasses descendre sur nous un Livre que nous puissions lire. » Dis-(leur) : « Gloire à mon Seigneur ! Ne suis-je qu'un être humain-Messager ? »
17. al-Isra' ; 94 Et rien n'empêcha les gens de croire, quand le guide leur est parvenu, si ce n'est qu'ils disaient : « Allah envoie-t-Il un être humain-Messager ? »
17. al-Isra' ; 95 Dis : « S'il y avait sur terre des Anges marchant tranquillement, Nous aurions certes fait descendre sur eux du ciel un Ange-Messager. »
17. al-Isra' ; 96 Dis : « Allah suffit comme témoin entre vous et moi. » Il est, sur Ses serviteurs, Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant.
17. al-Isra' ; 97 Celui qu'Allah guide, c'est lui le bien-guidé et ceux qu'Il égare ... tu ne leur trouveras jamais d'alliés en dehors de Lui et au Jour de la Résurrection, Nous les rassemblerons traînés sur leurs visages, aveugles, muets et sourds. L'Enfer sera leur demeure : chaque fois que son feu s'affaiblit, Nous leur accroîtrons la flamme ardente.
17. al-Isra' ; 98 Telle sera leur sanction parce qu'ils ne croient pas en Nos preuves et disent : « Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création ? »
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide