Lire le Coran Rubu' Rubu' n°1 du Hizb n°30 (117e rubu' du Coran)

Rubu' n°1 du Hizb n°30

117e rubu' du Coran

De {S.17V.99} à {S.18V.16}

17. al-Isra' ; 99 N'ont-ils pas vu qu'Allah qui a créé les cieux et la terre est capable de créer leurs pareils ? Il leur a fixé un terme, sur lequel il n'y a aucun doute, mais les injustes s'obstinent dans leur mécréance.
17. al-Isra' ; 100 Dis : « Si c'était vous qui possédiez les trésors de la miséricorde de mon Seigneur, vous lésineriez, certes, de peur de les dépenser. Et l'homme est très avare !
17. al-Isra' ; 101 Et certes, Nous donnâmes à Moussa (Moïse) neuf miracles évidents. Demande donc aux enfants d'Israʾil (Israël), lorsqu'il leur vint et que Fir'awn (Pharaon) lui dit : « Ô Moussa (Moïse), je pense que tu es ensorcelé. »
17. al-Isra' ; 102 Il dit : « Tu sais fort bien que ces choses (les miracles), seul le Seigneur des cieux et de la terre les a fait descendre comme autant de preuves illuminantes ; et certes, Ô Fir'awn (Pharaon), je te crois perdu. »
17. al-Isra' ; 103 (Pharaon) voulut donc les expulser du pays. Alors Nous les noyâmes tous, lui et ceux qui étaient avec lui.
17. al-Isra' ; 104 Et après lui, Nous dîmes aux enfants d'Israʾil (Israël) : « Habitez la terre. » Puis, lorsque viendra la promesse de la (vie) dernière, Nous vous ferons venir en foule.
17. al-Isra' ; 105 Et c'est en toute vérité que Nous l'avons fait descendre (le Coran), et avec la vérité il est descendu, et Nous ne t'avons envoyé qu'en annonciateur et avertisseur.
17. al-Isra' ; 106 (Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l'avons fait descendre graduellement.
17. al-Isra' ; 107 Dis : « Croyez-y ou n'y croyez pas. Ceux à qui la connaissance a été donnée avant cela, lorsqu'on le leur récite, tombent, prosternés, le menton contre terre
17. al-Isra' ; 108 et disent : « Gloire à notre Seigneur ! La promesse de notre Seigneur est assurément accomplie. »
17. al-Isra' ; 109 Et ils tombent sur leur menton, pleurant, et cela augmente leur humilité.
17. al-Isra' ; 110 Dis : « Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l'appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta Salat, ne récite pas à voix haute ; et ne l'y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux. »
17. al-Isra' ; 111 Et dis : « Louange à Allah qui ne S'est jamais attribué d'enfant, qui n'a point d'associé en la royauté et qui n'a jamais eu de protecteur de l'humiliation. » Et proclame hautement Sa grandeur.

al-Kahf (n°18, La Caverne) · الكهف


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

18. al-Kahf ; 1 Louange à Allah qui a fait descendre sur Son serviteur (Mouhammad), le Livre, et n'y a point introduit de tortuosité (ambiguité) !
18. al-Kahf ; 2 (Un Livre) d'une parfaite droiture pour avertir d'une sévère punition venant de Sa part et pour annoncer aux croyants qui font de bonnes œuvres qu'il y aura pour eux une belle récompense.
18. al-Kahf ; 3 où ils demeureront éternellement,
18. al-Kahf ; 4 et pour avertir ceux qui disent : « Allah S'est attribué un enfant. »
18. al-Kahf ; 5 Ni eux ni leurs ancêtres n'en savent rien. Quelle monstrueuse parole que celle qui sort de leurs bouches ! Ce qu'ils disent n'est que mensonge.
18. al-Kahf ; 6 Tu vas peut-être te consumer de chagrin parce qu'ils se détournent de toi et ne croient pas en ce discours !
18. al-Kahf ; 7 Nous avons placé ce qu'il y a sur la terre pour l'embellir, afin d'éprouver (les hommes et afin de savoir) qui d'entre eux sont les meilleurs dans leurs actions.
18. al-Kahf ; 8 Puis, Nous allons sûrement transformer sa surface en un sol aride.
18. al-Kahf ; 9 Penses-tu que les gens de la Caverne et d'ar-Raqiim ont constitué une chose extraordinaire d'entre Nos prodiges ?
18. al-Kahf ; 10 Quand les jeunes gens se furent réfugiés dans la caverne, ils dirent : « Ô notre Seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde ; et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne. »
18. al-Kahf ; 11 Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles, dans la caverne pendant de nombreuses années.
18. al-Kahf ; 12 Ensuite, Nous les avons ressuscités, afin de savoir lequel des deux groupes saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour.
18. al-Kahf ; 13 Nous allons te raconter leur récit en toute vérité. Ce sont des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur ; et Nous leur avons accordé les plus grands moyens de se diriger (dans la bonne voie).
18. al-Kahf ; 14 Nous avons fortifié leurs cœurs lorsqu'ils s'étaient levés pour dire : « Notre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre : jamais nous n'invoquerons de divinité en dehors de Lui, sans quoi, nous transgresserions dans nos paroles.
18. al-Kahf ; 15 Voilà que nos concitoyens ont adopté en dehors de Lui des divinités. Que n'apportent-ils sur elles une preuve évidente ? Quel pire injuste, donc que celui qui invente un mensonge contre Allah ?
18. al-Kahf ; 16 Et quand vous vous serez séparés d'eux et de ce qu'ils adorent en dehors d'Allah, réfugiez-vous donc dans la caverne : votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide