Lire le Coran Rubu' Rubu' n°3 du Hizb n°30 (119e rubu' du Coran)

Rubu' n°3 du Hizb n°30

119e rubu' du Coran

De {S.18V.32} à {S.18V.50}

18. al-Kahf ; 32 Donne-leur l'exemple de deux hommes : à l'un d'eux Nous avons assigné deux jardins de vignes que Nous avons entourés de palmiers et Nous avons mis entre les deux jardins des champs cultivés.
18. al-Kahf ; 33 Les deux jardins produisaient leur récolte sans jamais manquer. Et Nous avons fait jaillir entre eux un ruisseau.
18. al-Kahf ; 34 Et il avait des fruits et dit alors à son compagnon avec qui il conversait : « Je possède plus de biens que toi, et je suis plus puissant que toi grâce à mon clan. »
18. al-Kahf ; 35 Il entra dans son jardin coupable envers lui-même (par sa mécréance) ; il dit : « Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr,
18. al-Kahf ; 36 et je ne pense pas que l'Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin.
18. al-Kahf ; 37 Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui : « Serais-tu mécréant envers Celui qui t'a créé de terre, puis de sperme et enfin t'a façonné en homme ?
18. al-Kahf ; 38 Quant à moi, c'est Allah qui est mon Seigneur ; et je n'associe personne à mon Seigneur.
18. al-Kahf ; 39 En entrant dans ton jardin, que ne dis-tu : « Telle est la volonté (et la grâce) d'Allah ! Il n'y a de puissance que par Allah. » Si tu me vois moins pourvu que toi en biens et en enfants,
18. al-Kahf ; 40 il se peut que mon Seigneur, bientôt, me donne quelque chose de meilleur que ton jardin, qu'Il envoie sur (ce dernier), du ciel, quelque calamité, et que son sol devienne glissant,
18. al-Kahf ; 41 ou que son eau tarisse de sorte que tu ne puisses plus la retrouver. »
18. al-Kahf ; 42 Et sa récolte fut détruite et il se mit alors à se tordre les deux mains à cause de ce qu'il y avait dépensé, cependant que ses treilles étaient complètement ravagées. Et il disait : « Que je souhaite n'avoir associé personne à mon Seigneur ! »
18. al-Kahf ; 43 Il n'eut aucun groupe de gens pour le secourir contre (la punition) d'Allah. Et il ne put se secourir lui-même.
18. al-Kahf ; 44 En l'occurrence, la souveraine protection appartient à Allah, le Vrai. Il accorde la meilleure récompense et le meilleur résultat.
18. al-Kahf ; 45 Et propose-leur l'exemple de la vie ici-bas. Elle est semblable à une eau que Nous faisons descendre du ciel ; la végétation de la terre se mélange à elle. Puis elle devient de l'herbe desséchée que les vents dispersent. Allah est certes Puissant en toutes choses !
18. al-Kahf ; 46 Les biens et les enfants sont l'ornement de la vie de ce monde. Cependant, les bonnes œuvres qui persistent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et (suscitent) une belle espérance.
18. al-Kahf ; 47 Le jour où Nous ferons marcher les montagnes et où tu verras la terre nivelée (comme une plaine) et Nous les rassemblerons sans en omettre un seul.
18. al-Kahf ; 48 Et ils seront présentés en rangs devant ton Seigneur. « Vous voilà venus à Nous comme Nous vous avons créés la première fois. Pourtant vous prétendiez que Nous ne remplirions pas Nos promesses. »
18. al-Kahf ; 49 Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu'il y a dedans, dire : « Malheur à nous, qu'a donc ce livre à n'omettre de mentionner ni péché véniel ni péché capital ? » Et ils trouveront devant eux tout ce qu'ils ont œuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne.
18. al-Kahf ; 50 Et lorsque nous dîmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam », ils se prosternèrent, excepté Iblis (Satan) qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu'ils vous sont ennemis ? Quel mauvais échange pour les injustes !
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide