Lire le Coran Rubu' Rubu' n°3 du Hizb n°31 (123e rubu' du Coran)

Rubu' n°3 du Hizb n°31

123e rubu' du Coran

De {S.19V.22} à {S.19V.58}

19. Maryam ; 22 Elle devint donc enceinte (de l'enfant), et elle se retira avec lui en un lieu éloigné.
19. Maryam ; 23 Puis les douleurs de l'enfantement l'amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : « Malheur à moi ! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée ! »
19. Maryam ; 24 Alors, il l'appela d'au-dessous d'elle, (lui disant : ) : « Ne t'afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source.
19. Maryam ; 25 Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres.
19. Maryam ; 26 Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse ! Si tu vois quelqu'un d'entre les humains, dis (lui : ) : « Assurément, j'ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd'hui à aucun être humain. »
19. Maryam ; 27 Puis elle vint auprès des siens en le portant (le bébé). Ils dirent : « Ô Maryam (Marie), tu as fait une chose monstrueuse !
19. Maryam ; 28 « Sœur de Hârûn, ton père n'était pas un homme de mal et ta mère n'était pas une prostituée. »
19. Maryam ; 29 Elle fit alors un signe vers lui (le bébé). Ils dirent : « Comment parlerions-nous à un bébé au berceau ? »
19. Maryam ; 30 Mais (le bébé) dit : « Je suis vraiment le serviteur d'Allah. Il m'a donné le Livre et m'a désigné Prophète.
19. Maryam ; 31 Où que je sois, Il m'a rendu béni ; et Il m'a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakat ;
19. Maryam ; 32 et la bonté envers ma mère. Il ne m'a fait ni violent ni malheureux.
19. Maryam ; 33 Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant. »
19. Maryam ; 34 Tel est 'Issa (Jésus), fils de Maryam (Marie) : parole de vérité, dont ils doutent.
19. Maryam ; 35 Il ne convient pas à Allah de S'attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui ! Quand Il décide d'une chose, Il dit seulement : « Sois ! » et elle est.
19. Maryam ; 36 Certes, Allah est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin. »
19. Maryam ; 37 (Par la suite,) les sectes divergèrent entre elles. Alors, malheur aux mécréants lors de la vue d'un jour terrible !
19. Maryam ; 38 Comme ils entendront et verront bien le jour où ils viendront à Nous ! Mais aujourd'hui, les injustes sont dans un égarement évident.
19. Maryam ; 39 Et avertis-les du jour du Regret, quand tout sera réglé ; alors qu'ils sont (dans ce monde) inattentifs et qu'ils ne croient pas.
19. Maryam ; 40 C'est Nous, en vérité, qui hériterons la terre et tout ce qui s'y trouve, et c'est à Nous qu'ils seront ramenés.
19. Maryam ; 41 Et mentionne dans le Livre, Ibrahim (Abraham). C'était un très véridique et un Prophète.
19. Maryam ; 42 Lorsqu'il dit à son père : « Ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui n'entend ni ne voit, et ne te profite en rien ?
19. Maryam ; 43 Ô mon père, il m'est venu de la science ce que tu n'as pas reçu ; suis-moi, donc, je te guiderai sur une voie droite.
19. Maryam ; 44 Ô mon père, n'adore pas le Diable, car le Diable désobéit au Tout Miséricordieux.
19. Maryam ; 45 Ô mon père, je crains qu'un châtiment venant du Tout Miséricordieux ne te touche et que tu ne deviennes un allié du Diable. »
19. Maryam ; 46 Il dit : « Ô Ibrahim (Abraham), aurais-tu du dédain pour mes divinités ? Si tu ne cesses pas, certes je te lapiderai, éloigne-toi de moi pour bien longtemps. »
19. Maryam ; 47 « Paix sur toi », dit Ibrahim (Abraham). : « J'implorerai mon Seigneur de te pardonner car Il m'a toujours comblé de Ses bienfaits.
19. Maryam ; 48 Je me sépare de vous, ainsi que de ce que vous invoquez, en dehors d'Allah, et j'invoquerai mon Seigneur. J'espère ne pas être malheureux dans mon appel à mon Seigneur. »
19. Maryam ; 49 Puis, lorsqu'il se fut séparé d'eux et de ce qu'ils adoraient en dehors d'Allah, Nous lui fîmes don d'Ishaq (Isaac) et de Ya'qoub (Jacob) ; et de chacun Nous fîmes un prophète.
19. Maryam ; 50 Et Nous leur donnâmes de par Notre miséricorde, et Nous leur accordâmes un langage sublime de vérité.
19. Maryam ; 51 Et mentionne dans le Livre Moussa (Moïse). C'était vraiment un élu, et c'était un Messager et un prophète.
19. Maryam ; 52 Du côté droit du Mont (Sinaï) Nous l'appelâmes et Nous le fîmes approcher tel un confident.
19. Maryam ; 53 Et par Notre miséricorde, Nous lui donnâmes Haroun (Aaron) son frère comme prophète.
19. Maryam ; 54 Et mentionne Isma'il (Ismaël), dans le Livre. Il était fidèle à ses promesses ; et c'était un Messager et un prophète.
19. Maryam ; 55 Et il commandait à sa famille la prière et la Zakat ; et il était agréé auprès de son Seigneur.
19. Maryam ; 56 Et mentionne Idris, dans le Livre. C'était un véridique et un prophète.
19. Maryam ; 57 Et Nous l'élevâmes à un haut rang.
19. Maryam ; 58 Voilà ceux qu'Allah a comblés de faveurs, parmi les prophètes, parmi les descendants d'Adam, et aussi parmi ceux que Nous avons transportés en compagnie de Nouh (Noé), et parmi la descendance d'Ibrahim (Abraham) et d'Israʾil (Israël), et parmi ceux que Nous avons guidés et choisis. Quand les versets du Tout Miséricordieux leur étaient récités, ils tombaient prosternés en pleurant.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide