Lire le Coran Rubu' Rubu' n°1 du Hizb n°32 (125e rubu' du Coran)

Rubu' n°1 du Hizb n°32

125e rubu' du Coran

De {S.20V.1} à {S.20V.54}

Ta Ha (n°20, Ta Ha) · طه


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

20. Ta Ha ; 1 Ta Ha.
20. Ta Ha ; 2 Nous n'avons point fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux,
20. Ta Ha ; 3 si ce n'est qu'un Rappel pour celui qui redoute (Allah),
20. Ta Ha ; 4 (et comme) une révélation émanant de Celui qui a créé la terre et les cieux sublimes.
20. Ta Ha ; 5 Le Tout Miséricordieux S'est établi : « Istawa »sur le Trône.
20. Ta Ha ; 6 À Lui appartient ce qui est dans les cieux, sur la terre, ce qui est entre eux et ce qui est sous le sol humide.
20. Ta Ha ; 7 Et si tu élèves la voix, Il connaît certes les secrets, même les plus cachés.
20. Ta Ha ; 8 Allah ! Point de divinité que Lui ! Il possède les noms les plus beaux.
20. Ta Ha ; 9 Le récit de Moussa (Moïse) t'est-il parvenu ?
20. Ta Ha ; 10 Lorsqu'il vit du feu, il dit à sa famille : « Restez ici ! Je vois du feu de loin ; peut-être vous en apporterai-je un tison, ou trouverai-je auprès du feu de quoi me guider ».
20. Ta Ha ; 11 Puis, lorsqu'il y arriva, il fut interpellé : « Moussa (Moïse) !
20. Ta Ha ; 12 Je suis ton Seigneur. Enlève tes sandales : car tu es dans la vallée sacrée, Tuwâ.
20. Ta Ha ; 13 Moi, Je t'ai choisi. Ecoute donc ce qui va être révélé.
20. Ta Ha ; 14 Certes, c'est Moi Allah : point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Salat pour te souvenir de Moi.
20. Ta Ha ; 15 L'Heure va certes arriver. Je la cache à peine, pour que chaque âme soit rétribuée selon ses efforts.
20. Ta Ha ; 16 Que celui qui n'y croit pas et qui suit sa propre passion ne t'en détourne pas. Sinon tu périras.
20. Ta Ha ; 17 Et qu'est-ce qu'il y a dans ta main droite, Ô Moussa (Moïse) ? »
20. Ta Ha ; 18 Il dit : « C'est mon bâton sur lequel je m'appuie, qui me sert à effeuiller (les arbres) pour mes moutons et j'en fais d'autres usages. »
20. Ta Ha ; 19 (Allah lui) dit : « Jette-le, Ô Moussa (Moïse). »
20. Ta Ha ; 20 Il le jeta : et le voici un serpent qui rampait.
20. Ta Ha ; 21 (Allah) dit : « Saisis-le et ne crains rien : Nous le ramènerons à son premier état.
20. Ta Ha ; 22 Et serre ta main sous ton aisselle : elle en sortira blanche sans aucun mal, et ce sera là un autre prodige,
20. Ta Ha ; 23 afin que Nous te fassions voir de Nos prodiges les plus importants.
20. Ta Ha ; 24 Rends-toi auprès de Fir'awn (Pharaon) car il a outrepassé toute limite.
20. Ta Ha ; 25 (Moussa (Moïse)) dit : « Seigneur, ouvre-moi ma poitrine,
20. Ta Ha ; 26 et facilite ma mission,
20. Ta Ha ; 27 et dénoue un nœud en ma langue,
20. Ta Ha ; 28 afin qu'ils comprennent mes paroles,
20. Ta Ha ; 29 et assigne-moi un assistant de ma famille :
20. Ta Ha ; 30 Haroun (Aaron), mon frère,
20. Ta Ha ; 31 accrois par lui ma force !
20. Ta Ha ; 32 et associe-le à ma mission,
20. Ta Ha ; 33 afin que nous Te glorifions beaucoup,
20. Ta Ha ; 34 et que nous T'invoquions beaucoup.
20. Ta Ha ; 35 Et Toi, certes, Tu es Très Clairvoyant sur nous. »
20. Ta Ha ; 36 (Allah) dit : « Ta demande est exaucée, Ô Moussa (Moïse).
20. Ta Ha ; 37 Et Nous t'avons déjà favorisé une première fois
20. Ta Ha ; 38 lorsque Nous révélâmes à ta mère ce qui fut révélé :
20. Ta Ha ; 39 « Mets-le dans le coffret, puis jette celui-ci dans les flots pour qu'ensuite le fleuve le lance sur la rive ; un ennemi à Moi et à lui le prendra. » Et J'ai répandu sur toi une affection de Ma part, afin que tu sois élevé sous Mon œil.
20. Ta Ha ; 40 Et voilà que ta sœur (te suivait en) marchant et disait : « Puis-je vous indiquer quelqu'un qui se chargera de lui ? » Ainsi, Nous te rapportâmes à ta mère afin que son œil se réjouisse et qu'elle ne s'afflige plus. Tu tuas ensuite un individu ; Nous te sauvâmes des craintes qui t'oppressaient ; et Nous t'imposâmes plusieurs épreuves. Puis tu demeuras des années durant chez les habitants de Madyan. Ensuite tu es venu, Ô Moussa (Moïse), conformément à un décret.
20. Ta Ha ; 41 Et je t'ai assigné à Moi-Même.
20. Ta Ha ; 42 Pars, toi et ton frère, avec Mes prodiges ; et ne négligez pas de M'invoquer.
20. Ta Ha ; 43 Allez vers Fir'awn (Pharaon) : il s'est vraiment rebellé.
20. Ta Ha ; 44 Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou (Me) craindra-t-il ?
20. Ta Ha ; 45 Ils dirent : « Ô notre Seigneur, nous craignons qu'il ne nous maltraite indûment, ou qu'il dépasse les limites. »
20. Ta Ha ; 46 Il dit : « Ne craignez rien. Je suis avec vous : J'entends et Je vois.
20. Ta Ha ; 47 Allez donc chez lui ; puis, dites-lui : « Nous sommes tous deux, les messagers de ton Seigneur. Envoie donc les enfants d'Israʾil (Israël) en notre compagnie et ne les châtie plus. Nous sommes venus à toi avec une preuve de la part de ton Seigneur. Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin !
20. Ta Ha ; 48 Il nous a été révélé que le châtiment est pour celui qui refuse d'avoir foi et qui tourne le dos. »
20. Ta Ha ; 49 Alors (Pharaon) dit : « Qui donc est votre Seigneur, Ô Moussa (Moïse) ? »
20. Ta Ha ; 50 « Notre Seigneur, dit Moussa (Moïse), est Celui qui a donné à chaque chose sa propre nature puis l'a dirigée. »
20. Ta Ha ; 51 « Qu'en est-il donc des générations anciennes ? » dit Fir'awn (Pharaon).
20. Ta Ha ; 52 Moussa (Moïse) dit : « La connaissance de leur sort est auprès de mon Seigneur, dans un livre. Mon Seigneur (ne commet) ni erreur ni oubli.
20. Ta Ha ; 53 C'est Lui qui vous a assigné la terre comme berceau et vous y a tracé des chemins ; et qui du ciel a fait descendre de l'eau avec laquelle Nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes. »
20. Ta Ha ; 54 « Mangez et faites paître votre bétail. » Voilà bien là des signes pour les doués d'intelligence.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide