Lire le Coran Rubu' Rubu' n°3 du Hizb n°32 (127e rubu' du Coran)

Rubu' n°3 du Hizb n°32

127e rubu' du Coran

De {S.20V.83} à {S.20V.110}

20. Ta Ha ; 83 « Pourquoi Moussa (Moïse) t'es-tu hâté de quitter ton peuple ? »
20. Ta Ha ; 84 Ils sont là sur mes traces, dit Moussa (Moïse). Et je me suis hâté vers Toi, Seigneur, afin que Tu sois satisfait.
20. Ta Ha ; 85 Allah dit : « Nous avons mis ton peuple à l'épreuve après ton départ. Et le Sâmirî les a égarés ».
20. Ta Ha ; 86 Moussa (Moïse) retourna donc vers son peuple, courroucé et chagriné ; il dit : « Ô mon peuple, votre Seigneur ne vous a-t-Il pas déjà fait une belle promesse ? L'alliance a-t-elle donc été trop longue pour vous ? Ou avez-vous désiré que la colère de votre Seigneur s'abatte sur vous, pour avoir trahi votre engagement envers moi ? »
20. Ta Ha ; 87 Ils dirent : « Ce n'est pas de notre propre gré que nous avons manqué à notre engagement envers toi. Mais nous fûmes chargés de fardeaux d'ornements du peuple (de Fir'awn (Pharaon)) ; nous les avons donc jetés (sur le feu) tout comme le Sâmirî les a lancés.
20. Ta Ha ; 88 Puis il en a fait sortir pour eux un veau, un corps à mugissement. Et ils ont dit : « C'est votre divinité et la divinité de Moussa (Moïse) ; il a donc oublié » !
20. Ta Ha ; 89 Quoi ! Ne voyaient-ils pas qu'il (le veau) ne leur rendait aucune parole et qu'il ne possédait aucun moyen de leur nuire ou de leur faire du bien ?
20. Ta Ha ; 90 Certes, Haroun (Aaron) leur avait bien dit auparavant : « Ô mon peuple, vous êtes tombés dans la tentation (a cause du veau). Or, c'est le Tout Miséricordieux qui est vraiment votre Seigneur. Suivez-moi donc et obéissez à mon commandement. »
20. Ta Ha ; 91 Ils dirent : « Nous continuerons à y être attachés, jusqu'à ce que Moussa (Moïse) retourne vers nous. »
20. Ta Ha ; 92 Alors (Moussa (Moïse)) dit : « Qu'est-ce qui t'a empêché, Haroun (Aaron), quand tu les as vus s'égarer,
20. Ta Ha ; 93 de me suivre ? As-tu donc désobéi à mon commandement ? »
20. Ta Ha ; 94 (Haroun (Aaron)) dit : « Ô fils de ma mère, ne me prends ni par la barbe ni par la tête. Je craignais que tu ne dises : « Tu as divisé les enfants d'Israʾil (Israël) et tu n'as pas observé mes ordres. »
20. Ta Ha ; 95 Alors (Moussa (Moïse)) dit : « Quel a été ton dessein ? Ô Sâmirî ? »
20. Ta Ha ; 96 Il dit : « J'ai vu ce qu'ils n'ont pas vu : j'ai donc pris une poignée de la trace de l'Envoyé ; puis, je l'ai lancée. Voilà ce que mon âme m'a suggéré. »
20. Ta Ha ; 97 « Va-t-en, dit (Moussa (Moïse)). Dans la vie, tu auras à dire (à tout le monde) : « Ne me touchez pas ! » Et il y aura pour toi un rendez-vous que tu ne pourras manquer. Regarde ta divinité que tu as adorée avec assiduité. Nous la brûlerons certes, et ensuite, nous disperserons (sa cendre) dans les flots.
20. Ta Ha ; 98 En vérité, votre seul Dieu est Allah en dehors de qui il n'y a point de divinité. De Sa science Il embrasse tout.
20. Ta Ha ; 99 C'est ainsi que Nous te racontons les récits de ce qui s'est passé. C'est bien un rappel de Notre part que Nous t'avons apporté.
20. Ta Ha ; 100 Quiconque s'en détourne (de ce Coran), portera au Jour de la Résurrection un fardeau ;
20. Ta Ha ; 101 ils resteront éternellement dans cet état, et quel mauvais fardeau pour eux au Jour de la Résurrection,
20. Ta Ha ; 102 Le jour où l'on soufflera dans la Trompe, ce jour-là Nous rassemblerons les criminels tout bleus (de peur) !
20. Ta Ha ; 103 Ils chuchoteront entre eux : « Vous n'êtes restés là que dix (jours) ! »
20. Ta Ha ; 104 Nous connaissons parfaitement ce qu'ils diront lorsque l'un d'entre eux dont la conduite est exemplaire dira : « Vous n'êtes restés qu'un jour. »
20. Ta Ha ; 105 Et ils t'interrogent au sujet des montagnes. Dis : « Mon Seigneur les dispersera comme la poussière,
20. Ta Ha ; 106 et les laissera comme une plaine dénudée
20. Ta Ha ; 107 dans laquelle tu ne verras ni tortuosité, ni dépression.
20. Ta Ha ; 108 Ce jour-là, ils suivront le Convocateur sans tortuosité ; et les voix baisseront devant le Tout Miséricordieux. Tu n'entendras alors qu'un chuchotement.
20. Ta Ha ; 109 Ce jour-là, l'intercession ne profitera qu'à celui auquel le Tout Miséricordieux aura donné Sa permission et dont Il agréera la parole.
20. Ta Ha ; 110 Il connaît ce qui est devant eux et ce qui est derrière eux, alors qu'eux-mêmes ne Le cernent pas de leur science.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide