Lire le Coran Rubu' Rubu' n°1 du Hizb n°37 (145e rubu' du Coran)

Rubu' n°1 du Hizb n°37

145e rubu' du Coran

De {S.25V.21} à {S.25V.52}

25. al-Furqan ; 21 Et ceux qui n'espèrent pas Nous rencontrer disent : « Si seulement on avait fait descendre sur nous des Anges ou si nous pouvions voir notre Seigneur ! » En effet, ils se sont enflés d'orgueil en eux-mêmes, et ont dépassé les limites de l'arrogance.
25. al-Furqan ; 22 Le jour où ils verront les Anges, ce ne sera pas une bonne nouvelle, ce jour-là, pour les injustes, ils (les Anges) diront : « Barrage totalement défendu » !
25. al-Furqan ; 23 Nous avons considéré l'œuvre qu'ils ont accomplie et Nous l'avons réduite en poussière éparpillée.
25. al-Furqan ; 24 Les gens du Paradis seront, ce jour-là, en meilleure demeure et au plus beau lieu de repos.
25. al-Furqan ; 25 Et le jour où le ciel sera fendu par les nuages et qu'on fera descendre des Anges,
25. al-Furqan ; 26 ce jour-là, la vraie royauté appartient au Tout Miséricordieux, et ce sera un Jour difficile aux infidèles.
25. al-Furqan ; 27 Le jour où l'injuste se mordra les deux mains et dira : « (Hélas pour moi ! ) Si seulement j'avais suivi chemin avec le Messager !..
25. al-Furqan ; 28 Malheur à moi ! Hélas ! Si seulement je n'avais pas pris : « un tel » pour ami !..
25. al-Furqan ; 29 Il m'a, en effet, égaré loin du rappel (le Coran), après qu'il me soit parvenu. » Et le Diable déserte l'homme (après l'avoir tenté).
25. al-Furqan ; 30 Et le Messager dit : « Seigneur, mon peuple a vraiment pris ce Coran pour une chose délaissée ! »
25. al-Furqan ; 31 C'est ainsi que Nous fîmes à chaque prophète un ennemi parmi les criminels. Mais ton Seigneur suffit comme guide et comme soutien.
25. al-Furqan ; 32 Et ceux qui ne croient pas disent : « Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur lui le Coran en une seule fois ? » Nous l'avons révélé ainsi pour raffermir ton cœur. Et Nous l'avons récité soigneusement.
25. al-Furqan ; 33 Ils ne t'apporteront aucune parabole, sans que Nous ne t'apportions la vérité avec la meilleure interprétation.
25. al-Furqan ; 34 Ceux qui seront traînés (ensemble) sur leurs visages vers l'Enfer, ceux-là seront dans la pire des situations et les plus égarés hors du chemin droit.
25. al-Furqan ; 35 En effet, Nous avons apporté à Moussa (Moïse) le Livre et lui avons assigné son frère Haroun (Aaron) comme assistant.
25. al-Furqan ; 36 Puis Nous avons dit : « Allez tous deux vers les gens qui ont traité de mensonge Nos preuves. » Nous les avons ensuite détruits complètement.
25. al-Furqan ; 37 Et le peuple de Nouh (Noé), quand ils eurent démenti les messagers, Nous les noyâmes et en fîmes pour les gens un signe d'avertissement. Et Nous avons préparé pour les injustes un châtiment douloureux.
25. al-Furqan ; 38 Et les 'Ad, les Thamud, les gens d'Ar-Rass et de nombreuses générations intermédiaires !
25. al-Furqan ; 39 À tous, cependant, Nous avions fait des paraboles et Nous les avions tous anéantis d'une façon brutale.
25. al-Furqan ; 40 Ils sont passés par la cité sur laquelle est tombée une pluie de malheurs. Ne la voient-ils donc pas ? Mais ils n'espèrent pas de résurrection !
25. al-Furqan ; 41 Et quand ils te voient, ils ne te prennent qu'en raillerie : « Est-ce là celui qu'Allah a envoyé comme Messager ?
25. al-Furqan ; 42 Peu s'en est fallu qu'il ne nous égare de nos divinités, si ce n'était notre attachement patient à elles ! » Cependant, ils sauront quand ils verront le châtiment, qui est le plus égaré en son chemin.
25. al-Furqan ; 43 Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion sa divinité ? Est-ce à toi d'être un garant pour lui ?
25. al-Furqan ; 44 Ou bien penses-tu que la plupart d'entre eux entendent ou comprennent ? Ils ne sont en vérité comparables qu'à des bestiaux. Ou plutôt, ils sont plus égarés encore du sentier.
25. al-Furqan ; 45 N'as-tu pas vu comment ton Seigneur étend l'ombre ? S'Il avait voulu, certes, Il l'aurait faite immobile. Puis Nous lui fîmes du soleil son indice,
25. al-Furqan ; 46 puis Nous la saisissons (pour la ramener) vers Nous avec facilité.
25. al-Furqan ; 47 Et c'est Lui qui vous fit de la nuit un vêtement, du sommeil un repos et qui fit du jour un retour à la vie active.
25. al-Furqan ; 48 Et c'est Lui qui envoya les vents comme une annonce précédant Sa miséricorde. Nous fîmes descendre du ciel une eau pure et purifiante,
25. al-Furqan ; 49 pour faire revivre par elle une contrée morte, et donner à boire aux multiples bestiaux et hommes que Nous avons créés.
25. al-Furqan ; 50 Nous l'avions répartie entre eux afin qu'ils se rappellent (de Nous). Mais la plupart des gens se refusent à tout sauf à être ingrats.
25. al-Furqan ; 51 Or, si Nous avions voulu, Nous aurions certes envoyé dans chaque cité un avertisseur.
25. al-Furqan ; 52 N'obéis donc pas aux infidèles ; et avec ceci (le Coran), lutte contre eux vigoureusement.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide