Lire le Coran Rubu' Rubu' n°4 du Hizb n°43 (172e rubu' du Coran)

Rubu' n°4 du Hizb n°43

172e rubu' du Coran

De {S.34V.10} à {S.34V.23}

34. Saba' ; 10 Nous avons certes accordé une grâce à Dawoud (David) de Notre part. Ô montagnes et oiseaux, répétez avec lui (les louanges d'Allah). Et pour lui, Nous avons amolli le fer,
34. Saba' ; 11 (en lui disant) : « Fabrique des cottes de mailles complètes et mesure bien les mailles. » Et faites le bien. Je suis Clairvoyant sur ce que vous faites.
34. Saba' ; 12 Et à Soulayman (Salomon) (Nous avons assujetti) le vent, dont le parcours du matin équivaut à un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi. Et pour lui Nous avons fait couler la source de cuivre. Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. Quiconque d'entre eux, cependant, déviait de Notre ordre, Nous lui faisions goûter au châtiment de la fournaise.
34. Saba' ; 13 Ils exécutaient pour lui ce qu'il voulait : sanctuaires, statues, plateaux comme des bassins, et marmites bien ancrées. « Ô famille de Dawoud (David), œuvrez par gratitude », alors qu'il y a eu peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants.
34. Saba' ; 14 Puis, quand Nous décidâmes sa mort, il n'y eut pour les avertir de sa mort que la : « bête de terre », qui rongea sa canne. Puis lorsqu'il s'écroula, il apparut de toute évidence aux djinns que s'ils savaient vraiment l'inconnu, ils ne seraient pas restés dans le supplice humiliant (de la servitude).
34. Saba' ; 15 Il y avait assurément, pour la tribu de Saba' un Signe dans leurs habitat : deux jardins, l'un à droite et l'autre à gauche : « Mangez de ce que votre Seigneur vous a attribué, et soyez-Lui reconnaissants : une bonne contrée et un Seigneur Pardonneur. »
34. Saba' ; 16 Mais ils se détournèrent. Nous déchaînâmes contre eux l'inondation du Barrage, et leur changeâmes leurs deux jardins en deux jardins aux fruits amers, tamaris et quelques jujubiers.
34. Saba' ; 17 Ainsi les rétribuâmes Nous pour leur mécréance. Saurions-Nous sanctionner un autre que le mécréant ?
34. Saba' ; 18 Et Nous avions placé entre eux et les cités que Nous avions bénies, d'autres cités proéminentes, et Nous avions évalué les étapes de voyage entre elles. « Voyagez entre elles pendant des nuits et des jours, en sécurité ».
34. Saba' ; 19 Puis, ils dirent : « Seigneur, allonge les distances entre nos étapes », et ils se firent du tort à eux-mêmes. Nous fîmes d'eux, donc, des sujets de légendes et les désintégrâmes totalement. Il y a en cela des avertissements pour tous grand endurant et grand reconnaissant.
34. Saba' ; 20 Et Satan a très certainement rendu véridique sa conjecture à leur égard. Ils l'ont suivi donc, sauf un groupe parmi les croyants.
34. Saba' ; 21 Et pourtant il n'avait sur eux aucun pouvoir si ce n'est que Nous voulions distinguer celui qui croyait en l'au-delà et celui qui doutait. Ton Seigneur, cependant, assure la sauvegarde de toute chose.
34. Saba' ; 22 Dis : « Invoquez ceux qu'en dehors d'Allah vous prétendez (être des divinités). Ils ne possèdent même pas le poids d'un atome, ni dans les cieux ni sur la terre. Ils n'ont jamais été associés à leur création et Il n'a personne parmi eux pour Le soutenir. »
34. Saba' ; 23 L'intercession auprès de Lui ne profite qu'à celui en faveur duquel Il la permet. Quand ensuite la frayeur se sera éloignée de leurs cœurs, ils diront : « Qu'a dit votre Seigneur ? » Ils répondront : « La Vérité ; C'est Lui le Sublime, le Grand. »
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide