Lire le Coran Rubu' Rubu' n°2 du Hizb n°46 (182e rubu' du Coran)

Rubu' n°2 du Hizb n°46

182e rubu' du Coran

De {S.38V.21} à {S.38V.51}

38. Sad ; 21 Et t'est-elle parvenue la nouvelle des disputeurs quand ils grimpèrent au mur du sanctuaire !
38. Sad ; 22 Quand ils entrèrent auprès de Dawoud (David), il en fut effrayé. Ils dirent : « N'aie pas peur ! Nous sommes tous deux en dispute ; l'un de nous a fait du tort à l'autre. Juge donc en toute équité entre nous, ne sois pas injuste et guide-nous vers le chemin droit.
38. Sad ; 23 Celui-ci est mon frère : il a quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n'ai qu'une brebis. Il m'a dit : « Confie-la-moi » et dans la conversation, il a beaucoup fait pression sur moi. »
38. Sad ; 24 Il (Dawoud (David)) dit : « Il a été certes injuste envers toi en demandant de joindre ta brebis à ses brebis. » Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs associés, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres - cependant ils sont bien rares -. Et Dawoud (David) pensa alors que Nous l'avions mis à l'épreuve. Il demanda donc pardon à son Seigneur et tomba prosterné et se repentit.
38. Sad ; 25 Nous lui pardonnâmes. Il aura une place proche de Nous et un beau refuge.
38. Sad ; 26 « Ô Dawoud (David), Nous avons fait de toi un calife sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas la passion : sinon elle t'égarera du sentier d'Allah. » Car ceux qui s'égarent du sentier d'Allah auront un dur châtiment pour avoir oublié le Jour des Comptes.
38. Sad ; 27 Nous n'avons pas créé le ciel et la terre et ce qui existe entre eux en vain. C'est ce que pensent ceux qui ont mécru. Malheur à ceux qui ont mécru pour le feu (qui les attend) !
38. Sad ; 28 Traiterons-Nous ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres comme ceux qui commettent du désordre sur terre ? Ou traiterons-Nous les pieux comme les pervers ?
38. Sad ; 29 (Voici) un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent !
38. Sad ; 30 Et à Dawoud (David) Nous fîmes don de Soulayman (Salomon), - quel bon serviteur ! - Il était plein de repentir.
38. Sad ; 31 Quand un après-midi, on lui présenta de magnifiques chevaux de course,
38. Sad ; 32 il dit : « Oui, je me suis complu à aimer les biens (de ce monde) au point (d'oublier) le rappel de mon Seigneur jusqu'à ce que (le soleil) se soit caché derrière son voile.
38. Sad ; 33 Ramenez-les moi. » Alors il se mit à leur couper les pattes et les cous.
38. Sad ; 34 Et Nous avions certes éprouvé Soulayman (Salomon) en plaçant sur son siège un corps. Ensuite, il se repentit.
38. Sad ; 35 Il dit : « Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur. »
38. Sad ; 36 Nous lui assujettîmes alors le vent qui, par son ordre, soufflait modérément partout où il voulait.
38. Sad ; 37 De même que les diables, bâtisseurs et plongeurs de toutes sortes.
38. Sad ; 38 Et d'autres encore, accouplés dans des chaînes.
38. Sad ; 39 « Voilà Notre don ; distribue-le ou retiens-le sans avoir à en rendre compte. »
38. Sad ; 40 Et il a une place rapprochée de Nous et un beau refuge.
38. Sad ; 41 Et rappelle-toi Ayyoub (Job), Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur : « Le Diable m'a infligé détresse et souffrance. »
38. Sad ; 42 Frappe (la terre) de ton pied : voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire.
38. Sad ; 43 Et Nous lui rendîmes sa famille et la fîmes deux fois plus nombreuse, comme une miséricorde de Notre part et comme un rappel pour les gens doués d'intelligence.
38. Sad ; 44 « Et prends dans ta main un faisceau de brindilles, puis frappe avec cela. Et ne viole pas ton serment. » Oui, Nous l'avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur ! Sans cesse il se repentait.
38. Sad ; 45 Et rappelle-toi Ibrahim (Abraham), Ishaq (Isaac) et Ya'qoub (Jacob), Nos serviteurs puissants et clairvoyants.
38. Sad ; 46 Nous avons fait d'eux l'objet d'une distinction particulière : le rappel de l'au-delà.
38. Sad ; 47 Ils sont auprès de Nous, certes, parmi les meilleurs élus.
38. Sad ; 48 Et rappelle-toi Isma'il (Ismaël) et Al Yasa'a (Élisée), et Dhul-Kifl, chacun d'eux parmi les meilleurs.
38. Sad ; 49 Cela est un rappel. C'est aux pieux qu'appartient, en vérité, la meilleure retraite,
38. Sad ; 50 Les Jardins d'Eden, aux portes ouvertes pour eux,
38. Sad ; 51 où, accoudés, ils demanderont des fruits abondants et des boissons.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide