Lire le Coran Rubu' Rubu' n°1 du Hizb n°50 (197e rubu' du Coran)

Rubu' n°1 du Hizb n°50

197e rubu' du Coran

De {S.43V.24} à {S.43V.56}

43. az-Zukhruf ; 24 Il dit : « Même si je viens à vous avec une meilleure direction que celle sur laquelle vous avez trouvé vos ancêtres ? » Ils dirent : « Nous ne croyons pas au message avec lequel vous avez été envoyés ».
43. az-Zukhruf ; 25 Nous Nous vengeâmes d'eux. Regarde ce qu'il est advenu de ceux qui criaient au mensonge.
43. az-Zukhruf ; 26 Et lorsqu'Ibrahim (Abraham) dit à son père et à son peuple : « Je désavoue totalement ce que vous adorez,
43. az-Zukhruf ; 27 à l'exception de Celui qui m'a créé, car c'est Lui en vérité qui me guidera. »
43. az-Zukhruf ; 28 Et il en fit une parole qui devait se perpétuer parmi sa descendance. Peut-être reviendront-ils ?
43. az-Zukhruf ; 29 Mais à ces gens ainsi qu'à leurs ancêtres J'ai accordé la jouissance jusqu'à ce que leur vinrent la Vérité (le Coran) et un Messager explicite.
43. az-Zukhruf ; 30 Et quand la Vérité leur vint, ils dirent : « C'est de la magie et nous n'y croyons pas. »
43. az-Zukhruf ; 31 Et ils dirent : « Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre ce Coran sur un haut personnage de l'une des deux cités ? » (la Mecque et Tâ'îf).
43. az-Zukhruf ; 32 Est-ce eux qui distribuent la miséricorde de ton Seigneur ? C'est Nous qui avons réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autres, afin que les uns prennent les autres à leur service. La miséricorde de ton Seigneur vaut mieux, cependant, que ce qu'ils amassent.
43. az-Zukhruf ; 33 Si les hommes ne devaient pas constituer une seule communauté (mécréante), Nous aurions certes pourvu les maisons de ceux qui ne croient pas au Tout Miséricordieux, de toits d'argent avec des escaliers pour y monter ;
43. az-Zukhruf ; 34 (Nous aurions pourvu) leurs maisons de portes et de divans où ils s'accouderaient,
43. az-Zukhruf ; 35 ainsi que des ornements. Et tout cela ne serait que jouissance temporaire de la vie d'ici-bas, alors que l'au-delà, auprès de ton Seigneur, est pour les pieux.
43. az-Zukhruf ; 36 Et quiconque s'aveugle (et s'écarte) du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable.
43. az-Zukhruf ; 37 Ils (Les diables) détournent certes (les hommes) du droit chemin, tandis que ceux-ci s'estiment être bien guidés.
43. az-Zukhruf ; 38 Lorsque cet (homme) vient à Nous, il dira (à son démon) : « Hélas ! Que n'y a-t-il entre toi et moi la distance entre les deux orients (l'Est et l'Ouest) » - Quel mauvais compagnon (que tu es) !
43. az-Zukhruf ; 39 Il ne vous profitera point ce jour-là - du moment que vous avez été injustes - que vous soyez associés dans le châtiment.
43. az-Zukhruf ; 40 Est-ce donc toi qui fait entendre les sourds ou qui guide les aveugles et ceux qui sont dans un égarement évident ?
43. az-Zukhruf ; 41 Soit que Nous t'enlevons (te ferons mourir) et alors Nous Nous vengerons d'eux ;
43. az-Zukhruf ; 42 ou bien que Nous te ferons voir ce que Nous leur avons promis (le châtiment) ; car Nous avons sur eux un pouvoir certain.
43. az-Zukhruf ; 43 Tiens fermement à ce qui t'a été révélé car tu es sur le droit chemin.
43. az-Zukhruf ; 44 C'est certainement un rappel (le Coran) pour toi et ton peuple. Et vous en serez interrogés.
43. az-Zukhruf ; 45 Et demande à ceux de Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi, si Nous avons institué, en dehors du Tout Miséricordieux, des divinités à adorer ?
43. az-Zukhruf ; 46 Nous avons effectivement envoyé Moussa (Moïse) avec Nos miracles, à Fir'awn (Pharaon) et à ses notables. Il dit : « Je suis le Messager du Seigneur de l'univers. »
43. az-Zukhruf ; 47 Puis, lorsqu'il vint à eux avec Nos miracles, voilà qu'ils en rirent.
43. az-Zukhruf ; 48 Chaque miracle que Nous leur montrions était plus probant que son précédent. Et Nous les saisîmes par le châtiment, peut-être reviendront-ils (vers Nous).
43. az-Zukhruf ; 49 Et ils dirent : « Ô magicien ! Implore pour nous ton Seigneur au nom de l'engagement qu'Il a pris envers toi. Nous suivrons le droit chemin. »
43. az-Zukhruf ; 50 Puis quand Nous eûmes écarté d'eux le châtiment, voilà qu'ils violèrent leurs engagements.
43. az-Zukhruf ; 51 Et Fir'awn (Pharaon) fit une proclamation à son peuple et dit : « Ô mon peuple ! Le royaume de Misr (l'Egypte) ne m'appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds ? N'observez-vous donc pas ?
43. az-Zukhruf ; 52 Ne suis-je pas meilleur que ce misérable qui sait à peine s'exprimer ?
43. az-Zukhruf ; 53 Pourquoi ne lui a-t-on pas lancé des bracelets d'or ? Pourquoi les Anges ne l'ont-ils pas accompagné ? »
43. az-Zukhruf ; 54 Ainsi chercha-t-il à étourdir son peuple et ainsi lui obéirent-ils car ils étaient des gens pervers.
43. az-Zukhruf ; 55 Puis lorsqu'ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d'eux et les noyâmes tous.
43. az-Zukhruf ; 56 Nous fîmes d'eux un antécédant et un exemple (une leçon) pour la postérité.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide