Lire le Coran Rubu' Rubu' n°2 du Hizb n°53 (210e rubu' du Coran)

Rubu' n°2 du Hizb n°53

210e rubu' du Coran

De {S.52V.24} à {S.53V.25}

52. at-Tur ; 24 Et parmi eux circuleront des garçons à leur service, pareils à des perles bien conservées.
52. at-Tur ; 25 Et ils se tourneront les uns vers les autres s'interrogeant ;
52. at-Tur ; 26 Ils diront : « Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte (d'Allah) ;
52. at-Tur ; 27 Puis Allah nous a favorisés et protégés du châtiment du Samûm.
52. at-Tur ; 28 Antérieurement, nous L'invoquions. C'est Lui certes, le Charitable, le Très Miséricordieux. »
52. at-Tur ; 29 Rappelle donc et par la grâce de ton Seigneur tu n'es ni un devin ni un possédé.
52. at-Tur ; 30 Ou bien ils disent : « C'est un poète ! Attendons pour lui le coup de la mort. »
52. at-Tur ; 31 Dis : « Attendez ! Je suis avec vous parmi ceux qui attendent. »
52. at-Tur ; 32 Est-ce leur raison qui leur commande cela ? Ou sont-ils des gens outranciers ?
52. at-Tur ; 33 Ou bien ils disent : « Il l'a inventé lui-même ? » Non ... mais ils ne croient pas.
52. at-Tur ; 34 Eh bien, qu'ils produisent un récit pareil à lui (le Coran), s'ils sont véridiques.
52. at-Tur ; 35 Ont-ils été créé à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ?
52. at-Tur ; 36 Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n'ont plutôt aucune conviction.
52. at-Tur ; 37 Possèdent-ils les trésors de ton Seigneur ? Ou sont-ils eux les maîtres souverains ?
52. at-Tur ; 38 Ont-ils une échelle d'où ils écoutent ? Que celui des leurs qui reste à l'écoute apporte une preuve évidente !
52. at-Tur ; 39 (Allah) aurait-Il les filles, tandis que vous, les fils ?
52. at-Tur ; 40 Ou leur demandes-tu un salaire, de sorte qu'ils soient grevés d'une lourde dette ?
52. at-Tur ; 41 Ou bien détiennent-ils l'Inconnaissable pour le mentionner par écrit ?
52. at-Tur ; 42 Ou cherchent-ils un stratagème ? Mais ce sont ceux qui ont mécru qui sont victimes de leur propre stratagème.
52. at-Tur ; 43 Ou ont-ils une autre divinité à part Allah ? Qu'Allah soit glorifié et purifié de tout ce qu'ils associent !
52. at-Tur ; 44 Et s'ils voient tomber des fragments du ciel, ils disent : « Ce sont des nuages superposés. »
52. at-Tur ; 45 Laisse-les donc, jusqu'à ce qu'ils rencontrent leur jour où ils seront foudroyés,
52. at-Tur ; 46 le jour où leur ruse ne leur servira à rien, où ils ne seront pas secourus.
52. at-Tur ; 47 Les injustes auront un châtiment préalable. Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.
52. at-Tur ; 48 Et supporte patiemment la décision de ton Seigneur. Car en vérité, tu es sous Nos yeux. Et célèbre la gloire de ton Seigneur quand tu te lèves ;
52. at-Tur ; 49 Glorifie-Le une partie de la nuit et au déclin des étoiles.

an-Najm (n°53, L'Étoile) · النجم


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

53. an-Najm ; 1 Par l'étoile à son déclin !
53. an-Najm ; 2 Votre compagnon ne s'est pas égaré et n'a pas été induit en erreur
53. an-Najm ; 3 et il ne prononce rien sous l'effet de la passion ;
53. an-Najm ; 4 ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée.
53. an-Najm ; 5 Que lui a enseigné (l'Ange Gabriel) à la force prodigieuse,
53. an-Najm ; 6 doué de sagacité ; c'est alors qu'il se montra sous sa forme réelle (angélique),
53. an-Najm ; 7 alors qu'il se trouvait à l'horizon supérieur.
53. an-Najm ; 8 Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas,
53. an-Najm ; 9 et fut à deux portées d'arc, ou plus près encore.
53. an-Najm ; 10 Il révéla à Son serviteur ce qu'Il révéla.
53. an-Najm ; 11 Le cœur n'a pas menti en ce qu'il a vu.
53. an-Najm ; 12 Lui contestez-vous donc ce qu'il voit ?
53. an-Najm ; 13 Il l'a pourtant vu, lors d'une autre descente,
53. an-Najm ; 14 près de la Sidrat-ul-Muntahâ,
53. an-Najm ; 15 près d'elle se trouve le jardin de Ma'wa :
53. an-Najm ; 16 au moment où le lotus était couvert de ce qui le couvrait.
53. an-Najm ; 17 La vue n'a nullement dévié ni outrepassé la mesure.
53. an-Najm ; 18 Il a bien vu certaines des grandes merveilles de son Seigneur.
53. an-Najm ; 19 Que vous en semble (des divinités), Lât et Uuzzâ
53. an-Najm ; 20 ainsi que Manât, cette troisième autre ?
53. an-Najm ; 21 Sera-ce à vous le garçon et à Lui la fille ?
53. an-Najm ; 22 Que voilà donc un partage injuste !
53. an-Najm ; 23 Ce ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Allah n'a fait descendre aucune preuve à leur sujet. Ils ne suivent que la conjecture et les passions de (leurs) âmes, alors que la guidée leur est venue de leur Seigneur.
53. an-Najm ; 24 Ou bien l'homme aura-t-il tout ce qu'il désire ?
53. an-Najm ; 25 À Allah appartiennent la vie future et la vie d'ici-bas.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide