Lire le Coran Rubu' Rubu' n°3 du Hizb n°14 (55e rubu' du Coran)

Rubu' n°3 du Hizb n°14

55e rubu' du Coran

De {S.6V.74} à {S.6V.94}

6. al-An'am ; 74 (Rappelle le moment) où Ibrahim (Abraham) dit à ‘Azar, son père : « Prends-tu des idoles comme divinités ? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident ! »
6. al-An'am ; 75 Ainsi avons-Nous montré à Ibrahim (Abraham) le royaume des cieux et de la terre, afin qu'il fût de ceux qui croient avec conviction.
6. al-An'am ; 76 Quand la nuit l'enveloppa, il observa une étoile, et dit : « Voilà mon Seigneur ! » Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : « Je n'aime pas les choses qui disparaissent. »
6. al-An'am ; 77 Lorsqu'ensuite il observa la lune se levant, il dit : « Voilà mon Seigneur ! » Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : « Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés. »
6. al-An'am ; 78 Lorsqu'ensuite il observa le soleil levant, il dit : « Voilà mon Seigneur ! Celui-ci est plus grand » Puis lorsque le soleil disparut, il dit : « Ô mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah.
6. al-An'am ; 79 Je tourne mon visage exclusivement vers Celui qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre ; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés. »
6. al-An'am ; 80 Son peuple disputa avec lui ; mais il dit : « Allez-vous disputer avec moi au sujet d'Allah, alors qu'Il m'a guidé ? Je n'ai pas peur des associés que vous Lui donnez. Je ne crains que ce que veut mon Seigneur. Mon Seigneur embrasse tout dans Sa science. Ne vous rappelez-vous donc pas ?
6. al-An'am ; 81 Et comment aurais-je peur des associés que vous Lui donnez, alors que vous n'avez pas eu peur d'associer à Allah des choses pour lesquelles Il ne vous a fait descendre aucune preuve ? Lequel donc des deux partis a le plus droit à la sécurité ? (Dites-le) si vous savez.
6. al-An'am ; 82 Ceux qui ont cru et n'ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu'inéquité (association), ceux-là ont la sécurité ; et ce sont eux les bien-guidés. »
6. al-An'am ; 83 Tel est l'argument que Nous inspirâmes à Ibrahim (Abraham) contre son peuple. Nous élevons en haut rang qui Nous voulons. Ton Seigneur est Sage et Omniscient.
6. al-An'am ; 84 Et Nous lui avons donné Ishaq (Isaac) et Ya'qoub (Jacob) et Nous les avons guidés tous les deux. Et Nouh (Noé), Nous l'avons guidé auparavant, et parmi la descendance (d'Ibrahim (Abraham)) (ou de Nouh (Noé)), Dawoud (David), Soulayman (Salomon), Ayyoub (Job), Youssouf (Joseph), Moussa (Moïse) et Haroun (Aaron). Et c'est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants.
6. al-An'am ; 85 De même, Zakariyya (Zacharie), Yahya (Jean Baptiste), 'Issa (Jésus) et Ilyas (Élie), tous étant du nombre des gens de bien.
6. al-An'am ; 86 De même, Isma'il (Ismaël), Al Yasa'a (Élisée), Younous (Jonas) et Lout (Loth). Chacun d'eux Nous l'avons favorisé par dessus le reste du monde.
6. al-An'am ; 87 De même une partie de leurs ancêtres, de leurs descendants et de leurs frères et Nous les avons choisis et guidés vers un chemin droit.
6. al-An'am ; 88 Telle est la direction par laquelle Allah guide qui Il veut parmi Ses serviteurs. Mais s'ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain.
6. al-An'am ; 89 C'est à eux que Nous avons apporté le Livre, la sagesse et la prophétie. Si ces autres-là n'y croient pas, du moins Nous avons confié ces choses à des gens qui ne les nient pas.
6. al-An'am ; 90 Voilà ceux qu'Allah a guidés : suis donc leur direction. Dis : « Je ne vous demande pas pour cela de salaire. » Ce n'est qu'un rappel à l'intention de tout l'univers.
6. al-An'am ; 91 Ils n'apprécient pas Allah comme Il le mérite quand ils disent : « Allah n'a rien fait descendre sur un humain. » Dis : « Qui a fait descendre le Livre que Moussa (Moïse) a apporté comme lumière et guide, pour les gens ? Vous le mettez en feuillets, pour en montrer une partie, tout en cachant beaucoup. Vous avez été instruits de ce que vous ne saviez pas, ni vous ni vos ancêtres. Dis : « C'est Allah. » Et puis, laisse-les s'amuser dans leur égarement.
6. al-An'am ; 92 Voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre, confirmant ce qui existait déjà avant lui, afin que tu avertisses la Mère des Cités (la Mecque) et les gens tout autour. Ceux qui croient au Jour dernier, y croient et demeurent assidus dans leur Salat.
6. al-An'am ; 93 Et quel pire injuste que celui qui fabrique un mensonge contre Allah ou qui dit : « Révélation m'a été faite », quand rien ne lui a été révélé. De même celui qui dit : « Je vais faire descendre quelque chose de semblable à ce qu'Allah a fait descendre. » Si tu voyais les injustes lorsqu'ils seront dans les affres de la mort, et que les Anges leur tendront les mains (disant) : « Laissez sortir vos âmes. Aujourd'hui vous allez être récompensés par le châtiment de l'humiliation pour ce que vous disiez sur Allah d'autre que la vérité et parce que vous vous détourniez orgueilleusement de Ses enseignements. »
6. al-An'am ; 94 Et vous voici venus à Nous, seuls, tout comme Nous vous avions créés la première fois, abandonnant derrière vos dos tout ce que Nous vous avions accordé. Nous ne vous voyons point accompagnés des intercesseurs que vous prétendiez être des associés. Il y a certainement eu rupture entre vous : ils vous ont abandonnés, ceux que vous prétendiez (être vos intercesseurs).
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide