Lire le Coran Rubu' Rubu' n°4 du Hizb n°16 (64e rubu' du Coran)

Rubu' n°4 du Hizb n°16

64e rubu' du Coran

De {S.7V.65} à {S.7V.87}

7. al-A'raf ; 65 Et aux 'Ad, leur frère Houd : « Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Ne (Le) craignez-vous donc pas ? »
7. al-A'raf ; 66 Les notables de son peuple qui ne croyaient pas dirent : « Certes, nous te voyons en pleine sottise, et nous pensons que tu es du nombre des menteurs. »
7. al-A'raf ; 67 Il dit : « Ô mon peuple, il n'y a point de sottise en moi ; mais je suis un Messager de la part du Seigneur de l'Univers.
7. al-A'raf ; 68 Je vous communique les messages de mon Seigneur, et je suis pour vous un conseiller digne de confiance.
7. al-A'raf ; 69 Quoi ! Vous vous étonnez qu'un rappel vous vienne de votre Seigneur à travers un homme issu de vous, pour qu'il vous avertisse ? Et rappelez-vous quand Il vous a fait succéder au peuple de Nouh (Noé), et qu'Il accrut votre corps en hauteur (et puissance). Eh bien, rappelez-vous les bienfaits d'Allah afin que vous réussissiez.
7. al-A'raf ; 70 Ils dirent : « Es-tu venu à nous pour que nous adorions Allah seul, et que nous délaissions ce que nos ancêtres adoraient ? Fais donc venir ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques. »
7. al-A'raf ; 71 Il dit : « Vous voilà, frappés de la part de votre Seigneur d'un supplice et d'une colère. Allez vous vous disputer avec moi au sujet de noms que vous et vos ancêtres avez donnés, sans qu'Allah n'y fasse descendre la moindre preuve ? Attendez donc ! Moi aussi j'attends avec vous.
7. al-A'raf ; 72 Or, Nous l'avons sauvé, (lui) et ceux qui étaient avec lui par miséricorde, de Notre part, et Nous avons exterminé ceux qui traitaient de mensonges Nos enseignements et qui n'étaient pas croyants.
7. al-A'raf ; 73 Et aux Thamud, leur frère Salih : « Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Certes, une preuve vous est venue de votre Seigneur : voici la chamelle d'Allah, un signe pour vous. Laissez-la donc manger sur la terre d'Allah et ne lui faites aucun mal ; sinon un châtiment douloureux vous saisira.
7. al-A'raf ; 74 Et rappelez-vous quand Il vous fit succéder aux 'Ad et vous installa sur la terre. Vous avez édifié des palais dans ses plaines, et taillé en maisons les montagnes. Rappelez-vous donc les bienfaits d'Allah et ne répandez pas la corruption sur la terre : « Comme des fauteurs de trouble. »
7. al-A'raf ; 75 Les notables de son peuple qui s'enflaient d'orgueil dirent aux opprimés, à ceux d'entre eux qui avaient la foi : « Savez-vous si Salih est envoyé de la part de son Seigneur ? » Ils dirent : « Oui, nous sommes croyants à son message. »
7. al-A'raf ; 76 Ceux qui s'enflaient d'orgueil dirent : « Nous, nous ne croyons certainement pas en ce que vous avez cru. »
7. al-A'raf ; 77 Ils tuèrent la chamelle, désobéirent au commandement de leur Seigneur et dirent : « Ô Salih, fais nous venir ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des Envoyés. »
7. al-A'raf ; 78 Le cataclysme les saisit ; et les voilà étendus gisant dans leurs demeures.
7. al-A'raf ; 79 Alors il se détourna d'eux et dit : « Ô mon peuple, je vous avais communiqué le message de mon Seigneur et vous avais conseillé sincèrement. Mais vous n'aimez pas les conseillers sincères ! »
7. al-A'raf ; 80 Et Lout (Loth), quand il dit à son peuple : « Vous livrez vous à cette turpitude que nul, parmi les mondes, n'a commise avant vous ?
7. al-A'raf ; 81 Certes, vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes ! Vous êtes bien un peuple outrancier. »
7. al-A'raf ; 82 Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire : « Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs ! »
7. al-A'raf ; 83 Or, Nous l'avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés.
7. al-A'raf ; 84 Et Nous avons fait pleuvoir sur eux une pluie. Regarde donc ce que fut la fin des criminels !
7. al-A'raf ; 85 Et aux Madyan, leur frère Shou'ayb : « Ô mon peuple, dit-il, adorez Allah. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Une preuve vous est venue de votre Seigneur. Donnez donc la pleine mesure et le poids et ne donnez pas aux gens moins que ce qui leur est dû. Et ne commettez pas de la corruption sur la terre après sa réforme. Ce sera mieux pour vous si vous êtes croyants.
7. al-A'raf ; 86 Et ne vous placez pas sur tout chemin, menaçant, empêchant du sentier d'Allah celui qui croit en Lui et cherchant à rendre ce sentier tortueux. Rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux et qu'Il vous a multipliés en grand nombre. Et regardez ce qui est advenu aux fauteurs de désordre.
7. al-A'raf ; 87 Si une partie d'entre vous a cru au message avec lequel j'ai été envoyé, et qu'une partie n'a pas cru, patientez donc jusqu'à ce qu'Allah juge parmi nous car Il est le Meilleur des juges. »
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide