Lire le Coran Rubu' Rubu' n°2 du Hizb n°17 (66e rubu' du Coran)

Rubu' n°2 du Hizb n°17

66e rubu' du Coran

De {S.7V.117} à {S.7V.141}

7. al-A'raf ; 117 Et Nous révélâmes à Moussa (Moïse) : « Jette ton bâton. » Et voilà que celui-ci se mit à engloutir ce qu'ils avaient fabriqué.
7. al-A'raf ; 118 Ainsi la vérité se manifesta et ce qu'ils firent fût vain.
7. al-A'raf ; 119 Ainsi ils furent battus et se trouvèrent humiliés.
7. al-A'raf ; 120 Et les magiciens se jetèrent prosternés.
7. al-A'raf ; 121 Ils dirent : « Nous croyons au Seigneur de l'Univers,
7. al-A'raf ; 122 au Seigneur de Moussa (Moïse) et de Haroun (Aaron). »
7. al-A'raf ; 123 « Y avez-vous cru avant que je ne vous (le) permette ? dit Fir'awn (Pharaon). C'est bien un stratagème que vous avez manigancé dans la ville, afin d'en faire partir ses habitants. Vous saurez bientôt...
7. al-A'raf ; 124 Je vais vous couper la main et la jambe opposées, et puis, je vous crucifierai tous. »
7. al-A'raf ; 125 Ils dirent : « En vérité, c'est vers notre Seigneur que nous retournerons.
7. al-A'raf ; 126 Tu ne te venges de nous que parce que nous avons cru aux preuves de notre Seigneur, lorsqu'elles nous sont venues. Ô notre Seigneur ! Déverse sur nous l'endurance et fais nous mourir entièrement soumis. »
7. al-A'raf ; 127 Et les notables du peuple de Fir'awn (Pharaon) dirent : « Laisseras-tu Moussa (Moïse) et son peuple commettre du désordre sur la terre, et lui-même te délaisser, toi et tes divinités ? » Il dit : « Nous allons massacrer leurs fils et laisser vivre leurs femmes. Nous aurons le dessus sur eux et les dominerons. »
7. al-A'raf ; 128 Moussa (Moïse) dit à son peuple : « Demandez aide auprès d'Allah et soyez patients, car la terre appartient à Allah. Il en fait héritier qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et la fin (heureuse) sera aux pieux. »
7. al-A'raf ; 129 Ils dirent : « Nous avons été persécutés avant que tu ne viennes à nous, et après ton arrivée. » Il dit : « Il se peut que votre Seigneur détruise votre ennemi et vous donne la lieutenance sur terre, et Il verra ensuite comment vous agirez. »
7. al-A'raf ; 130 Nous avons éprouvé les gens de Fir'awn (Pharaon) par des années de disette et par une diminution des fruits afin qu'ils se rappellent.
7. al-A'raf ; 131 Et quand le bien-être leur vint, ils dirent : « Cela nous est dû » et si un mal les atteignait, ils voyaient en Moussa (Moïse) et ceux qui étaient avec lui un mauvais augure. En vérité leur sort dépend uniquement d'Allah ? Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.
7. al-A'raf ; 132 Et ils dirent : « Quel que soit le miracle que tu nous apportes pour nous fasciner, nous ne croirons pas en toi. »
7. al-A'raf ; 133 Et Nous avons alors envoyé sur eux l'inondation, les sauterelles, les poux (ou la calandre), les grenouilles et le sang, comme signes explicites. Mais ils s'enflèrent d'orgueil et demeurèrent un peuple criminel.
7. al-A'raf ; 134 Et quand le châtiment les frappa, ils dirent : « Ô Moussa (Moïse), invoque pour nous ton Seigneur en vertu de l'engagement qu'Il t'a donné. Si tu éloignes de nous le châtiment, nous croirons certes en toi et laisserons partir avec toi les enfants d'Israʾil (Israël). »
7. al-A'raf ; 135 Et quand Nous eûmes éloigné d'eux le châtiment jusqu'au terme fixé qu'ils devaient atteindre, voilà qu'ils violèrent l'engagement.
7. al-A'raf ; 136 Alors Nous Nous sommes vengés d'eux ; Nous les avons noyés dans les flots, parce qu'ils traitaient de mensonges Nos signes et n'y prêtaient aucune attention.
7. al-A'raf ; 137 Et les gens qui étaient opprimés, Nous les avons fait hériter les contrées orientales et occidentales de la terre que Nous avons bénies. Et la très belle promesse de ton Seigneur sur les enfants d'Israʾil (Israël) s'accomplit pour prix de leur endurance. Et Nous avons détruit ce que faisaient Fir'awn (Pharaon) et son peuple, ainsi que ce qu'ils construisaient.
7. al-A'raf ; 138 Et Nous avons fait traverser la Mer aux enfants d'Israʾil (Israël). Ils passèrent auprès d'un peuple attaché à ses idoles et dirent : « Ô Moussa (Moïse), désigne-nous une divinité semblable à leurs dieux. » Il dit : « Vous êtes certes des gens ignorants.
7. al-A'raf ; 139 Le culte, auquel ceux-là s'adonnent, est caduc ; et tout ce qu'ils font est nul et sans valeur. »
7. al-A'raf ; 140 Il dit : « Chercherai-je pour vous une autre divinité qu'Allah, alors que c'est Lui qui vous a préférés à toutes les créatures (de leur époque) ? »
7. al-A'raf ; 141 (Rappelez-vous) le moment où Nous vous sauvâmes des gens de Fir'awn (Pharaon) qui vous infligeaient le pire châtiment. Ils massacraient vos fils et laissaient vivre vos femmes. C'était là une terrible épreuve de la part de votre Seigneur.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide