Lire le Coran Rubu' Rubu' n°3 du Hizb n°22 (87e rubu' du Coran)

Rubu' n°3 du Hizb n°22

87e rubu' du Coran

De {S.10V.71} à {S.10V.89}

10. Yunus ; 71 Raconte-leur l'histoire de Nouh (Noé), quand il dit à son peuple : « Ô mon peuple, si mon séjour (parmi vous), et mon rappel des signes d'Allah vous pèsent trop, alors c'est en Allah que je place (entièrement) ma confiance. Concertez-vous avec vos associés, et ne cachez pas vos desseins. Puis, décidez de moi et ne me donnez pas de répit.
10. Yunus ; 72 Si vous vous détournez, alors je ne vous ai pas demandé de salaire ... Mon salaire n'incombe qu'à Allah. Et il m'a été commandé d'être du nombre des soumis. »
10. Yunus ; 73 Ils le traitèrent de menteur. Nous le sauvâmes, lui et ceux qui étaient avec lui dans l'arche, desquels Nous fîmes les successeurs (sur la terre). Nous noyâmes ceux qui traitaient de mensonge Nos preuves. Regarde comment a été la fin de ceux qui avaient été avertis !
10. Yunus ; 74 Puis Nous envoyâmes après lui des messagers à leurs peuples. Ils leur vinrent avec les preuves. Mais (les gens) étaient tels qu'ils ne pouvaient croire à ce qu'auparavant ils avaient traité de mensonge. Ainsi scellons-Nous les cœurs des transgresseurs.
10. Yunus ; 75 Ensuite, Nous envoyâmes après eux Moussa (Moïse) et Haroun (Aaron), munis de Nos preuves à Fir'awn (Pharaon) et ses notables. Mais (ces gens) s'enflèrent d'orgueil et ils étaient un peuple criminel.
10. Yunus ; 76 Et lorsque la vérité leur vint de Notre part, ils dirent : « Voilà certes, une magie manifeste ! »
10. Yunus ; 77 Moussa (Moïse) dit : « Dites-vous à la Vérité quand elle vous est venue : Est-ce que cela est de la magie ? Alors que les magiciens ne réussissent pas ... »
10. Yunus ; 78 Ils dirent : « Est-ce pour nous écarter de ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres que tu es venu à nous, et pour que la grandeur appartienne à vous deux sur la terre ? Et nous ne croyons pas en vous ! »
10. Yunus ; 79 Et Fir'awn (Pharaon) dit : « Amenez-moi tout magicien savant ! »
10. Yunus ; 80 Puis, lorsque vinrent les magiciens, Moussa (Moïse) leur dit : « Jetez ce que vous avez à jeter. »
10. Yunus ; 81 Lorsqu'ils jetèrent, Moussa (Moïse) dit : « Ce que vous avez produit est magie ! Allah l'annulera. Car Allah ne fait pas prospérer ce que font les fauteurs de désordre.
10. Yunus ; 82 Et par Ses paroles, Allah fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu'en aient les criminels. »
10. Yunus ; 83 Personne ne crut (au message) de Moussa (Moïse), sauf un groupe de jeunes gens de son peuple, par crainte de représailles de Fir'awn (Pharaon) et de leurs notables. En vérité, Fir'awn (Pharaon) fut certes superbe sur terre et il fut du nombre des extravagants.
10. Yunus ; 84 Et Moussa (Moïse) dit : « Ô mon peuple, si vous croyez en Allah, placez votre confiance en Lui si vous (Lui) êtes soumis. »
10. Yunus ; 85 Ils dirent : « En Allah nous plaçons notre confiance. Ô notre Seigneur, ne fais pas de nous une cible pour les persécutions des injustes.
10. Yunus ; 86 Et délivre-nous, par Ta miséricorde, des gens mécréants. »
10. Yunus ; 87 Et Nous révélâmes à Moussa (Moïse) et à son frère : « Prenez pour votre peuple des maisons en Egypte, faites de vos maisons un lieu de prière et soyez assidus dans la prière. Et fais la bonne annonce aux croyants. »
10. Yunus ; 88 Et Moussa (Moïse) dit : « Ô notre Seigneur, Tu as accordé à Fir'awn (Pharaon) et ses notables des parures et des biens dans la vie présente, et voilà, Ô notre Seigneur, qu'avec cela ils égarent (les gens loin) de Ton sentier. Ô notre Seigneur, anéantis leurs biens et endurcis leurs cœurs, afin qu'ils ne croient pas, jusqu'à ce qu'ils aient vu le châtiment douloureux. »
10. Yunus ; 89 Il dit : « Votre prière est exaucée. Restez tous deux sur le chemin droit, et ne suivez point le sentier de ceux qui ne savent pas. »
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide