Lire le Coran Rubu' Rubu' n°2 du Hizb n°25 (98e rubu' du Coran)

Rubu' n°2 du Hizb n°25

98e rubu' du Coran

De {S.12V.77} à {S.12V.100}

12. Yusuf ; 77 Ils dirent : « S'il a commis un vol, un frère à lui auparavant a volé aussi. » Mais Youssouf (Joseph) tint sa pensée secrète, et ne la leur dévoila pas. Il dit (en lui même) : « Votre position est bien pire encore ! Et Allah connaît mieux ce que vous décrivez. »
12. Yusuf ; 78 - Ils dirent. : « Ô Al-'Azize, il a un père très vieux ; saisis-toi donc de l'un de nous, à sa place. Nous voyons que tu es vraiment du nombre des gens bienfaisants. »
12. Yusuf ; 79 - Il dit : « Qu'Allah nous garde de prendre un autre que celui chez qui nous avons trouvé notre bien ! Nous serions alors vraiment injustes. »
12. Yusuf ; 80 Puis, lorsqu'ils eurent perdu tout espoir (de ramener Benyamin) ils se concertèrent en secret. Leur aîné dit : « Ne savez-vous pas que votre père a pris de vous un engagement formel au nom d'Allah, et que déjà vous y avez manqué autrefois à propos de Youssouf (Joseph) ? Je ne quitterai point le territoire, jusqu'à ce que mon père me le permette ou qu'Allah juge en ma faveur, et Il est le meilleur des juges.
12. Yusuf ; 81 Retournez à votre père et dites : « Ô notre père, ton fils a volé. Et nous n'attestons que ce que nous savons. Et nous n'étions nullement au courant de l'inconnu.
12. Yusuf ; 82 Et interroge la ville où nous étions, ainsi que la caravane dans laquelle nous sommes arrivés. Nous disons réellement la vérité. »
12. Yusuf ; 83 Alors (Ya'qoub (Jacob)) dit : Vos âmes plutôt vous ont inspiré (d'entreprendre) quelque chose !.. Oh ! belle patience. Il se peut qu'Allah me les ramènera tous les deux. Car c'est Lui l'Omniscient, le Sage. »
12. Yusuf ; 84 Et il se détourna d'eux et dit : « Que mon chagrin est grand pour Youssouf (Joseph) ! » Et ses yeux blanchirent d'affliction. Et il était accablé.
12. Yusuf ; 85 - Ils dirent : « Par Allah ! Tu ne cesseras pas d'évoquer Youssouf (Joseph), jusqu'à ce que tu t'épuises ou que tu sois parmi les morts. »
12. Yusuf ; 86 - Il dit : « Je ne me plains qu'à Allah de mon déchirement et de mon chagrin. Et, je sais de la part d'Allah, ce que vous ne savez pas.
12. Yusuf ; 87 Ô mes fils ! Partez et enquérez-vous de Youssouf (Joseph) et de son frère. Et ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d'Allah. »
12. Yusuf ; 88 Et lorsqu'ils s'introduisirent auprès de (Youssouf (Joseph),) ils dirent : « Ô al-'Azize, la famine nous a touchés, nous et notre famille ; et nous venons avec une marchandise sans grande valeur. Donne-nous une pleine mesure, et fais-nous la charité. Certes, Allah récompense les charitables ! »
12. Yusuf ; 89 - Il dit : « Savez-vous ce que vous avez fait de Youssouf (Joseph) et de son frère alors que vous étiez ignorants ? (injustes). »
12. Yusuf ; 90 - Ils dirent : « Est-ce que tu es ... Certes, tu es Youssouf (Joseph) ! » - Il dit : « Je suis Youssouf (Joseph), et voici mon frère. Certes, Allah nous a favorisés. Quiconque craint et patiente ... Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants. »
12. Yusuf ; 91 - Ils dirent : « Par Allah ! Vraiment Allah t'a préféré à nous et nous avons été fautifs. »
12. Yusuf ; 92 - Il dit : « Pas de récrimination contre vous aujourd'hui ! Qu'Allah vous pardonne. C'est Lui Le plus Miséricordieux des miséricordieux.
12. Yusuf ; 93 Emportez ma tunique que voici, et appliquez-la sur le visage de mon père : il recouvrera (aussitôt) la vue. Et amenez-moi toute votre famille. »
12. Yusuf ; 94 - Et dès que la caravane franchit la frontière (de Canâan), leur père dit : « Je décèle, certes, l'odeur de Youssouf (Joseph), même si vous dites que je radote. »
12. Yusuf ; 95 Ils Lui dirent : « Par Allah te voilà bien dans ton ancien égarement. »
12. Yusuf ; 96 Puis quand arriva le porteur de bonne annonce, il l'appliqua (la tunique) sur le visage de Ya'qoub (Jacob). Celui-ci recouvra (aussitôt) la vue, et dit : « Ne vous ai-je pas dit que je sais, par Allah, ce que vous ne savez pas ? »
12. Yusuf ; 97 - Ils dirent : « Ô notre père, implore pour nous la rémission de nos péchés. Nous étions vraiment fautifs. »
12. Yusuf ; 98 - Il dit : « J'implorerai pour vous le pardon de mon Seigneur. Car c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. »
12. Yusuf ; 99 Lorsqu'ils s'introduisirent auprès de Youssouf (Joseph), celui-ci accueillit ses père et mère, et leur dit : « Entrez en Egypte, en toute sécurité, si Allah le veut ! »
12. Yusuf ; 100 Et il éleva ses parents sur le trône, et tous tombèrent devant lui, prosternés. Et il dit : « Ô mon père, voilà l'interprétation de mon rêve de jadis. Allah l'a bel et bien réalisé ... Et Il m'a certainement fait du bien quand Il m'a fait sortir de prison et qu'Il vous a fait venir de la campagne, (du désert), après que le Diable ait suscité la discorde entre mes frères et moi. Mon Seigneur est plein de douceur pour ce qu'Il veut. Et c'est Lui l'Omniscient, le Sage.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide