Lire le Coran Sourate 90. al-Balad (La Cité)

البلد
al-Balad

Sourate n°90 · La Cité · 20 versets · Mecquoise


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1 Non ! Je jure par cette Cité !
2 Et toi, tu es un résident dans cette cité -
3 Et par le père et ce qu'il engendre !
4 Nous avons, certes, créé l'homme pour une vie de lutte.
5 Pense-t-il que personne ne pourra rien contre lui ?
6 Il dit : « J'ai gaspillé beaucoup de biens. »
7 Pense-t-il que nul ne l'a vu ?
8 Ne lui avons Nous pas assigné deux yeux,
9 et une langue et deux lèvres ?
10 Ne l'avons-Nous pas guidé aux deux voies ?
11 Or, il ne s'engage pas dans la voie difficile !
12 Et qui te dira ce qu'est la voie difficile ?
13 C'est délier un joug (affranchir un esclave),
14 ou nourrir, en un jour de famine,
15 un orphelin proche parent
16 ou un pauvre dans le dénuement.
17 Et c'est être, en outre, de ceux qui croient et s'enjoignent mutuellement l'endurance, et s'enjoignent mutuellement la miséricorde.
18 Ceux-là sont les gens de la droite ;
19 alors que ceux qui ne croient pas en Nos versets sont les gens de la gauche.
20 Le Feu se refermera sur eux.
Accès rapide

Pages de lecture

Pages d'écoute

Accès
rapide